Le Prix d’Excellence APM décerné à l’Agence Bayt Mal Al-Quds Acharif

Le Prix d’Excellence APM décerné à l’Agence Bayt Mal Al-Quds Acharif
Le Prix d’Excellence APM décerné à l’Agence Bayt Mal Al-Quds Acharif

mercredi 15 mai 2024 à 19h09

Braga – La 18ème Session Plénière de l’Assemblée Parlementaire de la Méditerranée (APM) a décerné, mercredi à Braga (Portugal), le Prix d’Excellence de l’APM à l’Agence Bayt Mal Al-Quds Acharif, branche exécutive du Comité Al-Quds, présidée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Ce Prix constitue une reconnaissance des précieux services et efforts déployés par l’Agence Bayt Mal Al-Quds Acharif en faveur d’une action humanitaire et sociale concrète sur le terrain, qui va de pair avec le processus politique et juridique de la cause palestinienne, dans lequel La diplomatie marocaine, sous la conduite de Sa Majesté le Roi, joue un rôle de leadership et humanitaire reconnu pour sa constance et la noblesse de son objectif.

Cette distinction a été décernée en marge des travaux de la 18ème session plénière de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM), présidée par le président de la Chambre des conseillers, Enaam Mayara, en sa qualité de président de cette organisation parlementaire régionale.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la contribution du Royaume du Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à bâtir des ponts de compréhension entre les peuples de la région euro-méditerranéenne, à travers la promotion des valeurs de respect mutuel, de coexistence. , la coopération et la solidarité.

Le Prix d’excellence sera remis à l’Agence lors de la deuxième édition du Forum économique parlementaire de Marrakech, qui sera organisé par la Chambre des Conseillers du Royaume du Maroc et l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM), les 11 et 12 juillet. dans la ville Ocre.

Les travaux de la 18ème session plénière du PAM se sont ouverts mercredi à Braga, sous la présidence de M. Mayara, en présence du président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, et du président de l’Assemblée nationale du Portugal, José Pedro. Aguiar-Branco, ainsi que des représentants des pays membres et des organisations internationales, des chercheurs, des diplomates et des représentants du secteur privé.

Cette session, qui se tient dans un contexte régional marqué par des défis multidimensionnels, aborde des thèmes et questions d’actualité à travers des recommandations et résolutions élaborées dans le cadre des commissions permanentes spécialisées du PAM, notamment sur les questions migratoires. , sécurité, terrorisme, traite des êtres humains, transition économique, industrielle et énergétique, changement climatique, numérisation et intelligence artificielle

S’exprimant à cette occasion, M. Mayara a mis l’accent sur les défis « existentiels » auxquels le monde est aujourd’hui confronté, soulignant que la communauté internationale « est devenue plus fragmentée et divisée qu’elle ne l’était auparavant. cela n’a jamais été le cas au cours des 75 dernières années ».

Dans ce contexte, il s’est concentré sur la situation actuelle dans la région méditerranéenne, soulignant que des dizaines de milliers de civils ont perdu la vie au cours des huit derniers mois au Moyen-Orient et dans d’autres pays d’Europe de l’Est. Il s’agit, en plus des victimes de catastrophes naturelles au Maroc, en Italie, en Libye, aux Émirats arabes unis, en Turquie, entre autres.

Et de noter que c’est dans ce sens que le Prix du Parlement Méditerranéen 2024 est dédié aux personnes et organisations qui mobilisent et fournissent une aide humanitaire lors de catastrophes naturelles ou « d’origine humaine », saluant l’engagement des efforts accrus des pays de la région pour aider les civils. populations en situation de guerre et de catastrophe naturelle à travers le monde.

M. Mayara est accompagné à cet événement d’une délégation de la Chambre des Conseillers, dont Abdelkader El Kihel, du groupe Istiqlalien pour l’unité et l’égalitarisme, Moulay Driss Al Alaoui Al Hassani et Fadoua Mohsen Al Hayani du groupe Haraki, Mohamed Hewit, du groupe RNI, ainsi que le secrétaire général de la Chambre, EL Assad Zerouali, le directeur des relations extérieures et de la communication, Saad Ghazi.

La participation de la délégation marocaine à cette séance s’inscrit dans le cadre du renforcement de l’action soutenue de la Chambre des conseillers au sein de l’APM et de la consolidation de sa présence au sein des enceintes parlementaires régionales et internationales au service des intérêts suprêmes du Royaume. C’est également l’occasion de mettre en avant les positions du Royaume sur les questions régionales et internationales sous la direction avisée et clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Cette participation est une illustration de l’intérêt manifesté par le Royaume dans la région méditerranéenne, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour le renforcement du dialogue et de la compréhension entre les pays méditerranéens et pour le renforcement des ponts de coopération. avec les pays du Golfe, au service de la paix, de la stabilité, de la coexistence, du développement et de la prospérité des peuples des deux régions.

L’Assemblée parlementaire de la Méditerranée est une organisation internationale qui rassemble 34 parlements membres des régions euro-méditerranéennes et du Golfe pour discuter des défis communs les plus urgents. En plus de promouvoir une diplomatie parlementaire active aux niveaux régional et international, le PAM vise à stimuler la coopération politique, économique et sociale entre les États membres afin de trouver des solutions communes aux défis auxquels sont confrontés la région euro-méditerranéenne et les pays du Golfe, et à créer une plateforme de dialogue, de cohabitation, de développement, de paix et de prospérité pour les peuples.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Lydia lance sa néobanque Sumeria, qui paye les comptes courants
NEXT L’or gagne grâce à la faiblesse du dollar alors que l’attention se tourne vers les données d’inflation américaine