Journée morte du collège, jeudi, à Pierre-et-Marie-Curie, à Chemillé-en-Anjou

Journée morte du collège, jeudi, à Pierre-et-Marie-Curie, à Chemillé-en-Anjou
Journée morte du collège, jeudi, à Pierre-et-Marie-Curie, à Chemillé-en-Anjou

Le jeudi 16 mai sera jour férié au collège public Pierre-et-Marie-Curie, à Chemillé-en-Anjou, près de Cholet (Maine-et-Loire). A l’appel de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) à laquelle sont associées les organisations syndicales, ce mouvement entend marquer son opposition à la réforme gouvernementale dite « Choc de la connaissance », présentée en octobre 2023 par Gabriel Attal, alors ministre de l’Éducation. Éducation nationale.

Complexité des horaires

La FCPE et les syndicats rejettent la mise en place de groupes de niveaux, dès la prochaine rentrée scolaire, pour les élèves de 6e et 5eeen 2025 pour ceux de 4e et 3e.

Ils présentent ces groupes comme stigmatisants, les collégiens les plus en difficulté restant entre eux et ne bénéficiant plus de l’émulation de l’hétérogénéité d’une classe. Les opposants soulignent également la complexité des horaires que cette réforme entraînera, pour les enseignants comme pour les élèves.

Les étudiants toujours bienvenus

Les familles des étudiants du collège ont été informées par email de ce mouvement. Il a été demandé aux parents de ne pas envoyer leurs enfants à l’université. Pour ceux qui n’auraient pas le choix, les enfants seront accueillis au sein de l’établissement. Selon nos informations, le mouvement sera suivi par l’ensemble du corps enseignant.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La bière coûte moins de 2 euros, les prix des hôtels sont ridicules dans ce pays européen et les plages sont toujours vides
NEXT une Palme d’Or « incontestable » pour un festival « décevant »