le préfet assure que « tous les moyens sont mobilisés » pour retrouver les fugitifs

le préfet assure que « tous les moyens sont mobilisés » pour retrouver les fugitifs
Descriptive text here

A l’occasion de sa participation à la minute de silence en hommage aux deux surveillants pénitentiaires tués, le préfet de l’Eure assure que les services de l’Etat sont “mobilisés” de manière “exceptionnelle” pour appréhender les fuyards.

“L’émotion dans le département est très, très forte.” Au lendemain de l’attaque par des hommes armés contre un convoi pénitentiaire transportant un détenu dans l’Eure, à l’issue de laquelle deux agents ont été tués, le préfet du département Simon Babre a assuré ce mercredi 15 mai que “la mobilisation” de la police “reste extrêmement forte”. dans l’arrestation des fugitifs, y compris le détenu évadé, Mohamed Amra.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a précisé ce mercredi matin sur RTL que 450 policiers et gendarmes sont actuellement déployés dans l’Eure dans le but de retrouver les suspects, invoquant des moyens “sans précédent”. Il a également précisé que « des moyens inédits de coopération internationale et de police judiciaire ont été mis en place à la demande du président de la République ».

« Une situation inédite »

« Il s’agit d’une situation inédite qui mobilise les services de l’Etat de manière exceptionnelle. Tous les moyens sont mobilisés, sous l’autorité du procureur de Paris, les services d’enquête”, a indiqué le préfet de l’Eure, après une minute de silence en hommage aux policiers tués, devant la maison d’arrêt d’Évreux.

Par sa participation à ce rassemblement, Simon Babre a voulu « exprimer tout le soutien que l’État et les fonctionnaires de l’État du département souhaitent apporter à leurs collègues de l’administration pénitentiaire », après « cette effroyable tragédie ».

Le préfet a évoqué l’émotion des policiers et gendarmes de l’Eure, liée à une « connaissance professionnelle » des agents visés au péage d’Incarville, adossée à « une grande proximité avec les missions » et « le sentiment d’appartenance à un grande famille des forces de sécurité.

Ce mercredi, des agents de nombreuses prisons étaient mobilisés pour rendre hommage à leurs deux collègues tués et aux trois autres blessés. Ils réclament des réformes dans la gestion des extractions et des transferts de détenus.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les équipes d’étudiants d’Embry-Riddle se qualifient pour la finale du NASA Human Lander Challenge
NEXT Un premier aperçu de ce que la puce M4 a dans le ventre ! Evolution ou révolution ? – .