« L’impression que notre club est en train de mourir à petit feu »

« L’impression que notre club est en train de mourir à petit feu »
« L’impression que notre club est en train de mourir à petit feu »

© Iconsport

« 33 000 personnes pour venir voir jouer des quinquagénaires »

Marc Planus sur France 3 Aquitaine : « On a l’impression que notre club est en train de mourir à petit feu et ce soir ce sont peut-être encore les braises qui feront un jour redémarrer le club. 33 000 personnes sont venues voir jouer les quinquagénaires. Alors bien sûr, il y avait ZiZou qui était là. Mais honnêtement, cela prouve que Bordeaux est une terre de football. On a le rugby qui nous soutient et qui a même pris le relais.

Les Bordelais sont attachés à leur club de football et j’espère qu’on revivre des moments comme ça dans l’autre stade car ce club mérite d’être en tête de l’affiche tout comme ses supporters. Il y a des partisans du virage qui viennent toute l’année, qui font des sacrifices. Ils nous ont toujours soutenus, ces gens-là, ils le méritent et quand j’en vois beaucoup, je me dis que tout n’est pas perdu grâce à ces gens-là.

« Nous avons un public impressionnant et très fidèle »

« Nous avons eu de grands présidents comme Bez, comme Triaud et ce sont ces gens-là qui ont soudé le club. Après, on a eu un stade magnifique. Nous avons un public impressionnant et très fidèle, malgré ce qu’on voit et le club en Ligue 2. Pourtant, nous y sommes attachés et j’ai la chance de pouvoir y jouer avec des stars mondiales car Bordeaux, même en étant étranger , ça leur a parlé et ça, il faut le garder.

Nous sommes les derniers à pouvoir encore transmettre l’expérience de ce club. Après, on n’est pas aux commandes, j’espère qu’un jour le vent tournera et qu’il y aura des gens qui auront un peu de cœur qui reprendront ce club.

>> Gérard Lopez présent, Riera prend une bronca et ne joue pas

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le prix de l’eau va augmenter dans certaines communes des Pyrénées-Orientales
NEXT OQTF, dossier des personnes recherchées… Ce que l’on sait du pyromane tué à la synagogue de Rouen