Journée « prison morte » à la maison d’arrêt d’Auxerre après l’attaque d’un fourgon pénitentiaire et la mort de deux agents dans l’Eure

Une quarantaine de personnes se sont rassemblées ce mardi 15 mai 2024 devant la maison d’arrêt d’Auxerre pour une journée « prison morte », après l’attaque d’un fourgon pénitentiaire et la mort de deux agents hier dans la prison. ‘Euré.

Les personnels de la maison d’arrêt d’Auxerre ont répondu à l’appel des représentants syndicaux pour organiser une journée des « prisons mortes » dans toute la France, après l’attaque d’un fourgon pénitentiaire en Normandie mardi 14 mai, et la mort de leurs collègues âgés de 34 et 52 ans. Ce mardi 15 mai, une quarantaine de personnes se sont rassemblées devant la maison d’arrêt d’Auxerre à 6 heures du matin pour soutenir leurs confrères « exécutés ». C’est une tuerie, ils n’avaient aucune chance. Nous sommes en deuil. »

La profession « crie de malaise »

Au-delà de la contemplation, la profession « crie de malaise », confie Samir Deroui, surveillant pénitentiaire et membre du bureau CGT, qui « ne peut pas [s]’prévenir [s]Nous disons que cette tragédie aurait peut-être pu être évitée » et que « cela aurait pu être l’un de nous ». Extractions de détenus, « nous les faisons aussi en sous-effectif. Parce que nous n’avons pas d’agent, en fait. Le manque de personnel et le manque de matériel mis à disposition pour mener à bien nos missions ne sont pas conformes aux discours », poursuit le délégué syndical.

L’attaque contre la camionnette reflète, selon les agents pénitentiaires, une violence décomplexée envers les forces de l’ordre. « Cette violence que vous avez vue à la télé, nous la vivons tous les jours. C’est juste que c’est derrière les murs. Hier encore, un collègue a été poignardé à la tête et frappé avec une arme à feu. lame au niveau du visage. C’est tous les jours. A la maison d’arrêt d’Auxerre, la direction CGT témoigne d’un « métier en souffrance » qui « a l’impression d’être abandonné ».

Le maire d’Avallon Jamilah Habsaoui est libéré de prison

Tiphaine Sirieix

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’EUR/USD envisage une deuxième baisse quotidienne alors que le dollar retrouve un peu de sang-froid
NEXT Le PSG hallucine un buteur ! – .