Décès du Docteur Pierre Catteau

Décès du Docteur Pierre Catteau
Décès du Docteur Pierre Catteau

Le Dr Pierre Catteau, pilier du comité Polynésie de la Ligue contre le cancer, est décédé ce mardi matin à l’âge de 84 ans. Il avait fait de la prévention, notamment celle des cancers féminins, son cheval de bataille.

C’est une figure bien connue des Polynésiens disparus ce mardi matin : le radiologue Pierre Catteau est décédé à l’âge de 84 ans. Il était encore un membre très actif du comité polynésien de la Ligue contre le cancer, dont il était encore vice-président. président.

Le Dr Catteau avait fait de la prévention son cheval de bataille : « Moins de souffrance, moins de dépenses… et plus de vies sauvées », nous rappelait-il sans cesse. L’année dernière, il a initié une conférence à Tahiti sur les cancers masculins. Il a également été très actif dans la création de la Ligue Business Club en 2023. Pierre Catteau a également été infatigable dans la lutte contre les cancers féminins. A l’origine du dépistage gratuit du cancer du sein – une grande fierté – et du paiement par le CPS d’une perruque pour les femmes sous traitement, Pierre Catteau n’a cessé d’inciter les femmes polynésiennes à « faire leur part radio titi », militant pour l’installation des mammographies aux Marquises. Il espère qu’une mammographie « itinérante » pourra être mise en service aux Australes et a contacté Radio1 la semaine dernière pour nous demander de relayer cette nouvelle idée. L’année dernière, son lobbying auprès du gouvernement a convaincu le pays de rendre gratuit pour les adolescents le vaccin contre le papillomavirus (HPV), précurseur de plusieurs cancers, notamment celui du col de l’utérus.

Selon sa volonté et celle de sa famille, la veillée funéraire et l’enterrement du Dr Catteau se dérouleront en toute intimité.

Une vie bien remplie

Né près de la frontière belge en 1940, Pierre Catteau a étudié la psychiatrie avant de se tourner vers la radiologie. Il était toujours « en mouvement », dit-on de lui. Son diplôme en main, il part en Tunisie comme TVA, puis au Cambodge où il travaille dans une plantation, seul médecin à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde. Suivi par la Martinique, la Côte d’Ivoire, des missions pour des ONG françaises. C’est en 1983 qu’il arrive en Polynésie qu’il ne quittera plus. Il a travaillé pendant 20 ans à la clinique Paofai avant d’exercer à Punaauia.

Généreux, imprégné de valeurs chrétiennes, le Dr Catteau soutient de nombreuses associations et causes, et occupe lui-même toujours des fonctions associatives, qui satisfont son goût du contact avec les gens. Il avait été président du club des radiologues, et c’est au sein du comité polynésien de la Ligue contre le cancer qu’il fut le plus actif. Il s’y est consacré jusqu’au bout : la semaine dernière encore, il a frappé aux portes des CPS et des entreprises pour trouver des financements. Il pouvait énerver, il le savait, cela ne lui importait pas car il finissait par convaincre.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une inflation bénigne aux États-Unis pourrait soutenir les marchés boursiers en retard
NEXT Les transactions par carte de crédit étrangère ajoutent des dollars rares à la circulation vénézuélienne – 13/06/2024 à 13h00 – .