Un chercheur d’or risque la prison à vie pour le meurtre de son ami

Un chercheur d’or risque la prison à vie pour le meurtre de son ami
Descriptive text here

Un orpailleurs de nationalité malienne a été jugé hier, lundi 14 mai, par la chambre criminelle de Tambacounda pour le meurtre de Madiou Diallo. Un crime, qui remonte au 17 novembre 2021, et dont le mobile est crapuleux si l’on en croit les éléments de l’enquête. En effet, l’accusé, Idrissa Sangaré, aurait tué l’homme présenté comme son ami afin de lui extorquer la somme de 1,5 million de francs CFA, informe Seneweb.

Le jour des faits, les deux amis se trouvaient à bord d’une moto en partance pour Diyala Bakary. Au bord d’un ravin, Sangaré demande à son acolyte, actif dans le commerce de l’or, de s’arrêter, selon les enquêteurs. Madiou Diallo s’exécute. Idrissa Sangaré sort un manche et s’en prend à son ami, lui assénant deux violents coups qui lui occasionnent une fracture du crâne et d’autres blessures.

Il traîne le corps dans les buissons et le cache avec des herbes. Il vide ensuite le sac qui contenait l’argent de la victime, se souvient Seneweb.

Son crime accompli, il s’est rendu à Sadiola au Mali où il a acheté une moto et un téléphone portable, avant d’être démasqué par des éléments de la brigade de gendarmerie de Kéniéba en charge de l’enquête.

L’accusé est arrêté et placé sous mandat d’arrêt à la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Tambacounda.

Hier, devant le bar, l’accusé a avoué avoir tué sous l’emprise des substances qu’il avait ingérées.

Jugeant les faits constants, le procureur de la République a requis la prison à vie. La défense, conduite par Me Mounir Bayal, a demandé à la chambre criminelle la disqualification des faits d’assassinat en coups et blessures volontaires sans intention de causer la mort. A l’issue de l’audience, le juge a mis le dossier en délibéré jusqu’au 6 juin.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Japon dévoile le premier appareil 6G, 500 fois plus rapide que la 5G
NEXT au moins neuf blessés dans l’effondrement d’un immeuble après une fusillade ukrainienne à Belgorod, en Russie (PHOTOS)