Bronny James, le fils de LeBron, est… plus petit que prévu

Bronny James, le fils de LeBron, est… plus petit que prévu
Bronny James, le fils de LeBron, est… plus petit que prévu

Inscrit à la prochaine draft NBA, Bronny James a été mesuré à 1,86m lors des tests physiques réalisés lors du Draft Combine. Une mauvaise surprise sachant que le fils de Lebron James, dont la cote a du mal à décoller, était annoncé bien plus gros en NCAA.

Le parcours du combattant qui mènera les plus grands espoirs de la planète basket à la draft 2024, les 26 et 27 juin, a bel et bien commencé. Six semaines avant la messe annuelle de la NBA, durant laquelle les franchises choisissent leurs futurs joueurs parmi les meilleurs jeunes du monde, le NBA Draft Combine a officiellement débuté ce lundi.

Taille, détente, mobilité, tir… Tous les prospects inscrits à la draft passent une batterie de tests pour évaluer leurs compétences. Et si Bronny James se distinguait au tir et par ses qualités athlétiques, ses mensurations pourraient inquiéter. Le fils aîné de LeBron James, 19 ans, mesurait 1,86 m. Une mauvaise surprise sachant que sa taille officielle lorsqu’il évoluait dans la NCAA, le championnat universitaire américain, était de… 1,93 m.

Une nouvelle qui n’arrive pas au bon moment

Ces sept centimètres s’expliquent en partie par le fait que Bronny James a été mesuré sans chaussure lors du Draft Combine. Mais cette subtilité ne suffit pas à justifier une telle déviation, qui ne tombe pas à point nommé pour son fils James.

Si LeBron James a souvent répété son envie de jouer avec son fils en NBA avant de prendre sa retraite, la popularité de Bronny peine à décoller. Victime d’un arrêt cardiaque lors d’un entraînement en juillet dernier, il a été autorisé à reprendre la compétition en décembre. Pour sa première saison en NCAA sous le maillot de l’USC, il s’est montré très discret, avec 4,8 points (à 36% au tir), 2,8 rebonds, 2,1 passes décisives en 19 minutes par match.

Les recruteurs NBA sont pour l’instant loin d’être convaincus par son potentiel. Dans ses dernières prévisions, ESPN, référence en la matière, estime également que Bronny James ne sera pas repêché cette année. Une deuxième saison en championnat universitaire, pour continuer à développer et rassurer les franchises NBA sur sa capacité à évoluer dans la plus grande ligue de basket au monde, n’est pas à exclure.

Meilleurs articles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV «J’ai presque tout abandonné»
NEXT Lidl frappe fort en cassant le prix de ce salon de jardin complet