Le Old Boy Club des Oilers d’Edmonton délivre un message

Publié le 13 mai 2024Dernière mise à jour il y a 6 heures6 minutes de lecture

Vous pouvez sauvegarder cet article en vous inscrivant gratuitement ici. Ou connectez-vous si vous avez un compte.

Contenu de l’article

Ceci vient de l’ancien joueur champion de la Coupe Stanley des Oilers d’Edmonton, entraîneur finaliste de la Coupe Stanley et ancien directeur général Craig MacTavish, son point de vue (et celui partagé par d’autres membres du Oilers Old Boys Club) selon lequel pour les Oilers de battre les Canucks de Vancouver, ils devront devenir de plus en plus durs.

Sur Oilers Now, MacTavish a déclaré à l’animateur Bob Stauffer que les Oilers ont le temps de corriger leur jeu, mais que plus d’intensité et de férocité sont de mise. « Comme peut-être le meilleur leader de l’histoire du sport, Mark Messier, l’a dit à notre groupe à un moment donné : ‘Il est temps de mettre vos ballons sur l’écusson de vos maillots et d’aller jouer le match.’ Message reçu Marc.

Publicité 2

Cette publicité n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

CE CONTENU EST RÉSERVÉ UNIQUEMENT AUX ABONNÉS

Abonnez-vous maintenant pour lire les dernières nouvelles dans votre ville et partout au Canada.

  • Articles exclusifs de David Staples, Keith Gerein et d’autres, nouvelles des Oilers de Cult of Hockey, fonctionnalités Ask EJ Anything, Noon News Roundup et bulletins d’information Under the Dome.
  • Accès en ligne illimité à l’Edmonton Journal et à 15 sites d’information avec un seul compte.
  • Edmonton Journal ePaper, une réplique électronique de l’édition imprimée à consulter sur n’importe quel appareil, à partager et à commenter.
  • Des énigmes quotidiennes, y compris les mots croisés du New York Times.
  • Soutien au journalisme local.

ABONNEZ-VOUS POUR DÉBLOQUER PLUS D’ARTICLES

Abonnez-vous maintenant pour lire les dernières nouvelles dans votre ville et partout au Canada.

  • Articles exclusifs de David Staples, Keith Gerein et d’autres, nouvelles des Oilers de Cult of Hockey, fonctionnalités Ask EJ Anything, Noon News Roundup et bulletins d’information Under the Dome.
  • Accès en ligne illimité à l’Edmonton Journal et à 15 sites d’information avec un seul compte.
  • Edmonton Journal ePaper, une réplique électronique de l’édition imprimée à consulter sur n’importe quel appareil, à partager et à commenter.
  • Des énigmes quotidiennes, y compris les mots croisés du New York Times.
  • Soutien au journalisme local.

INSCRIVEZ-VOUS / CONNECTEZ-VOUS POUR DÉBLOQUER PLUS D’ARTICLES

Créez un compte ou connectez-vous pour continuer votre expérience de lecture.

  • Accédez à des articles de partout au Canada avec un seul compte.
  • Partagez vos réflexions et rejoignez la conversation dans les commentaires.
  • Profitez d’articles supplémentaires par mois.
  • Recevez des mises à jour par e-mail de vos auteurs préférés.

Connectez-vous ou créez un compte

or

Contenu de l’article

Contenu de l’article

“Il n’y a vraiment rien de pire – ou ne devrait pas être pire – comme sentiment pour un joueur s’il n’est pas impliqué dans le jeu offensivement ou physiquement… Nous avons beaucoup trop de gars qui, à la fin du match, enlèvent leur maillot et ne participent pas ou ne contribuent pas vraiment à la performance globale du groupe – et cela ne peut pas arriver. Si vous voulez gagner, si vous voulez vraiment gagner et que vous voulez remporter la Coupe Stanley, vous ne pouvez pas être satisfait dans ce vestiaire sans contribuer physiquement.

« En discutant avec Kevin Lowe aujourd’hui, ainsi qu’avec Kelly Buchberger et Mark Lamb, les joueurs (des Oilers) semblaient à moitié surpris de la façon dont les joueurs de Vancouver se sont montrés durs contre eux en début de match. Comment cela peut-il arriver ? (Entraîneur de Vancouver) Rick Tocchet parlait d’être plus méchant, plus physique, et il semblait que nous étions juste un peu en retard pour reconnaître l’intensité… Comme Lamber l’a dit hier soir lorsque nous regardions le match, il faut sortir un La ligne qui se déroule change l’élan du jeu grâce au jeu physique, mais nous n’avons pas encore cet animal.

McTavish a déclaré qu’il espérait voir Sam Gagner et Sam Carrick intégrer l’alignement. « Sam Gagner pourrait vous marquer un but. Il va inspirer le groupe grâce à ses efforts.

Contenu de l’article

Publicité 3

Cette publicité n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Ryan Nugent-Hopkins doit apporter un peu plus, a déclaré MacTavish. «J’adorerais le voir écraser cet (Elias) Lindholm. À l’heure actuelle, Lindholm surpasse RNH. J’aimerais voir RNH inverser la tendance demain. L’autre gars, Ryan McLeod, je veux dire, il faut s’impliquer… La façon dont je décrivais cela en tant qu’entraîneur était la suivante : s’impliquer physiquement est un choix. Vous choisissez de dire : « Ouais, je vais y entrer, je vais contribuer physiquement. » Ou vous choisissez de ne pas le faire. Ils doivent commencer à choisir de s’impliquer davantage physiquement et d’adoucir l’opposition… L’énergie dans le bâtiment lorsque vous renversez quelqu’un devrait être suffisamment motivée pour le faire, mais jusqu’à présent, nous sommes également dans la lignée des stars. beaucoup.”

Mon avis

1. Si la radio parlée a pour but d’allumer le feu, MacTavish vient de frapper un grand coup de circuit du grand chelem, soulevant des points qui ne manqueront pas de déclencher de nombreux fans de hockey, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur d’Edmonton, tout en invoquant les membres vainqueurs de la Coupe des anciens Oilers. grandeur que Lowe, Lamb et Buchberger.

2. Certaines personnes ayant une mémoire courte et/ou sélective se moquent désormais du Oilers Old Boys Club. Certains fans l’associent désormais fortement au fait de diriger l’équipe pendant la décennie des ténèbres, mais d’après ce que je sais d’eux, ce sont tous des compétiteurs féroces et des esprits aiguisés au hockey. Ils savent vraiment quelque chose sur la victoire.

Publicité 4

Cette publicité n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Et que dit exactement MacTavish que la plupart des fans des Oilers ne pensaient pas en première période lorsque Mattias Ekholm s’est fait tabasser deux fois au cours du même quart de travail ? Quand l’équipe a été dominée, dominée et bousculée alors que Vancouver prenait une avance de 3-1 en première période ?

Il était clair que Vancouver était prêt à jouer d’une manière que les Oilers d’Edmonton n’étaient pas en mesure d’égaler.

3. Si nous suivons les idées de MacTavish concernant la victoire, les Oilers devraient affronter les gars qui aident l’équipe à créer des tirs de qualité A avec une force égale, se méfier des gars qui font trop d’erreurs sur les tirs de qualité A et équilibrer cela. avec un coup de pouce aux joueurs qui frappent.

Cela marcherait-il pour toi? Cela me convient parfaitement.

Le meilleur pour créer des tirs de qualité A à force égale contre Vancouver ? Leon Draisaitl a le taux le plus élevé de contributions majeures aux tirs de catégorie A à force égale, suivi de McDavid, Connor Brown, Ryan McLeod, Derek Ryan et Zach Hyman.

Le taux le plus bas est Adam Henrique lors de son seul match, puis Kane, Foegele, Nugent-Hopkins, Dylan Holloway, Mattias Janmark et Corey Perry.

Les meilleurs en défense, avec le plus faible taux d’erreurs de tir : Ryan McLeod, Zach Hyman, Adam Henrique, Mattias Janmark ouvrent tous la voie avec une cage inviolée à force égale dans cette série, pas une erreur majeure sur un tir de grade A contre, avec Nugent-Hopkins, Holloway et Kane en deuxième position.

Publicité 5

Cette publicité n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Les attaquants les plus fuyants en défense ont été, dans l’ordre, Derek Ryan, McDavid, Perry, Draisaitl et Foegele.

En ce qui concerne les frappes, les plus physiques selon les statistiques officielles de frappe ont été Holloway, puis Kane, loin devant les autres, suivis de Foegele, Ryan, Brown, McDavid, Janmark, Hyman et RNH. Les plus bas sont Draisaitl et Henrique, avec aucun coup sûr, puis McLeod et Perry.

Sur la base de cette évaluation, le choix évident est Corey Perry, qui fait partie du groupe bas pour la création de tirs et de frappes de grade A et du groupe élevé pour les fuites de tirs de grade A.

Foegele frappe suffisamment, mais il ne crée pas grand-chose en attaque et fuit trop en défense.

Il semble qu’Edmonton devrait conserver son résultat net composé de Ryan, Brown et Janmark, demander beaucoup plus à la deuxième ligne de RNH sous-performant et soudainement calmer Kane, et peut-être envisager de mettre Carrick et Gagner pour Perry et Foegele, bien que Foegele est un précieux tueur à gages, et je serais réticent à l’éliminer.

Je pense toujours qu’une ligne composée de Holloway, McLeod et Foegele pourrait y parvenir, car chacun de ces joueurs est rapide, peut faire des jeux en défense et en échec-avant. Perry ralentit actuellement la troisième ligne. si cette ligne devait frapper Vancouver avec une vitesse dynamique, des contrôles éclair et quelques gros coups sûrs, tout en amenant la rondelle violemment vers le filet, ce serait une ligne qui aiderait Edmonton à gagner.

Publicité 6

Cette publicité n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Si vous souhaitez vraiment avoir plus de défense, Carrick pourrait remplacer Ryan, mais je préfère toujours Ryan.

Que diriez-vous de lignes comme celles-ci ?

Draisaitl-McDavid-Hyman

Kane – RNH – Gagner

Holloway–McLeod–Foegele

Janmark-Ryan-Brown

En ce qui concerne la défense, il est clair qu’il en faudra beaucoup plus lorsqu’il s’agit de coups sûrs, avec Desharnais et Nurse en tête.

J’aimerais voir Philip Broberg, un défenseur beaucoup plus mobile, remplacer Ceci à ce stade. Cela n’arrivera pas, mais pour battre Vancouver et continuer, les Oilers ont besoin d’un deuxième duo bien meilleur. S’ils veulent garder Ceci dans l’alignement, ils peuvent éliminer Desharnais. Kulak ne peut pas être promu pour jouer avec Nurse, Broberg étant jumelé à Desharnais ou Ceci.

MacTavish a dit à Stauffer qu’il favorisait Skinner devant le filet, mais je dirais que les Oilers ont encore plus besoin de plus d’arrêts que de plus de coups sûrs.

Plus que toute autre chose, il est temps de partir avec Calvin Pickard, qui a disputé de nombreux matchs solides en saison régulière.

Permettez-moi d’être franc : Skinner ne réalise tout simplement pas assez d’arrêts importants en ce moment, même pas de près. Cela tue les chances de l’équipe. Il est temps de changer de net.

Votre avis ?

Au Culte du Hockey

STAPLES : Les médias sociaux explosent autour de l’incident Soucy-McDavid

McCurdy : le joueur se classe dans la défaite du troisième match

STAPLES : Une autre saison en séries éliminatoires, une autre controverse sur les gardiens de but dans Oil Country

STAPLES : « L’appel était horrible » : les commentateurs de Sportsnet réagissent à la pénalité cruciale infligée à Darnell Nurse

Contenu de l’article

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Deux traders licenciés par la Société Générale : ce que l’on sait
NEXT plus fort qu’Austin Powers, Mike Myers incarne 8 personnages différents dans cette série que vous avez probablement manqué ! – Série d’actualités – .