la photo de Valérie Hayer avec des militants néo-nazis indigne l’opposition

la photo de Valérie Hayer avec des militants néo-nazis indigne l’opposition
la photo de Valérie Hayer avec des militants néo-nazis indigne l’opposition

Valérie Hayer, candidate Renaissance pour les européennes en retard dans les sondages, est désormais au coeur d’une polémique. Elle est apparue sur une photo avec des militants néo-nazis et a déclaré avoir été piégée.

C’est une photo qui se démarque dans une campagne qui dérape déjà. Dimanche, sur les réseaux sociaux, une photo de Valérie Hayer entourée de militants d’un petit groupe néonazi a circulé malgré elle. On y voit la tête de liste macroniste pour les élections européennes poser, souriante, avec quatre hommes aux visages flous. L’un d’eux porte notamment un t-shirt avec la mention « The White Race ».

Une photo prise dimanche selon Valérie Hayer, alors que la veille, un rassemblement d’ultra droite se tenait à Paris. Mais le candidat macroniste affirme être tombé dans un piège.

La photo a de quoi surprendre et indigner un grand nombre de ses opposants, comme le socialiste Arthur Delaporte.

« Quand il y en a un qui a écrit ‘West Cokins’ sur son pull, avec les deux S des SS allemands, en général, il faut être un peu interpellé. Valérie Hayer aurait dû se dire que lorsqu’elle rencontre des gens sur des treillis avec des inscriptions nazies, ce ne sont peut-être pas de gentils militants de la Renaissance”, pointe-t-il.

Un candidat pas suffisamment protégé ?

Des « inscriptions racistes » que la tête de liste « n’a visiblement pas eu le temps de voir ». C’est ce qu’elle explique dans un communiqué publié quelques minutes après la photo. «C’est un piège qui m’a été tendu par des militants d’un petit groupe néo-nazi», écrit-elle encore.

Beaucoup de légèreté, dénonce l’écologiste Benjamin Lucas.

« En politique, la naïveté est une erreur. C’est une politicienne chevronnée. Elle devrait en tout cas être prudente et au moins s’excuser, ce qui n’est pas le cas dans sa communication. Au-delà de l’erreur qu’elle a commise, avec cette photo il y a de quoi interroger la vigilance de la macronie vis-à-vis de l’extrême droite”, assure-t-il.

« Valérie n’est pas suffisamment protégée par son équipe », dénonce un député macroniste qui s’emporte même : « C’est une bande de bras cassés.

Cyprien Pézeril avec Guillaume Descours

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Qu’est-ce que le Jour de la Terre et a-t-il un impact ? – .
NEXT GB : L’inflation ralentit moins vite que prévu, les taux augmentent – ​​22/05/2024 à 10h19 – .