les Béglaises pour s’amuser, les Pessacaises pour rêver encore un peu

les Béglaises pour s’amuser, les Pessacaises pour rêver encore un peu
Descriptive text here

Cette fois, c’est la dernière. Dans une semaine un peu insolite avec deux matches à domicile en quatre jours, les filles de Damier reçoivent l’équipe de Toulouse pour clôturer la saison devant leurs supporters. Après avoir partagé les points samedi dernier contre les Clermontoises (22-22), nul doute qu’elles retrouveront le…

Cette fois, c’est la dernière. Dans une semaine un peu insolite avec deux matches à domicile en quatre jours, les filles de Damier reçoivent l’équipe de Toulouse pour clôturer la saison devant leurs supporters. Après avoir partagé les points samedi dernier face aux Clermontoises (22-22), nul doute qu’elles trouveront les ressources nécessaires pour poursuivre leurs efforts jusqu’au bout face à la lanterne rouge.

«On s’attend à un match difficile dans ce qui pourrait s’apparenter à un mini-derby, mais on veut absolument finir sur une bonne note», précise Julien Vasseur, l’entraîneur du Béglais. Mercredi nous n’aurons qu’un seul mot d’ordre : viser la victoire ! » De leur côté, les Occitanes, qui n’avaient jusqu’alors totalisé que trois victoires sur l’ensemble de la saison, viennent d’enregistrer un précieux succès dimanche dernier face au Havre (27-26) qui les remet dans la course au maintien. Quand vient l’heure de dire au revoir à Duhourquet, tout est réuni pour rendre le match intéressant et la fête belle.

Pas de détente

Victorieuses samedi à domicile, les Violettes du Stade Pessacais enchaînent par un déplacement à Celles-sur-Belle. Une rencontre qui ressemblait à un choc entre le deuxième et le troisième. Grâce à leur facile victoire contre Vaulx-en-Velin samedi, les Pessacaises sont assurées de terminer deuxièmes. Aucune chance donc, en cas de défaite mercredi, de laisser un espoir à Celles-en-Belles de retrouver sa hauteur au classement. Mais s’ils peuvent aborder cette réunion sans se soucier de cette question, l’ordre du jour n’est pas au relâchement.

Les joueurs de Marc Hoareau prépareront le match comme tous les autres : avec l’objectif de gagner. Car un autre rêve reste dans un coin de la tête des Pessacaise, même si les chances semblent minces : en cas de faux pas du leader Sambre Avesnois, le Stade Pessacais peut toujours rêver de tourner sa folle saison à l’irrationnel en glanant le titre de champion de France. Alors même si tout n’est pas entre les mains de Pessac, la priorité reste de réaliser ce qu’ils peuvent contrôler. Et cela passe par une belle performance des Celloises, qui réalisent également une très bonne saison.

Les matchs

CA Béglais (5e/47 pts) /Toulouse (13e/32 pts), ce mercredi à 20h30 à la salle Duhourquet à Bègles.

Celles-sur-Belle (3e/53 pts) – Stade Pessacais (2e/58 pts), ce mercredi à 20h30 au Parc de la Boissière à Celles-sur-Belle.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ADMR « Fête des Fleurs » sur le marché Vicois
NEXT La police partage un message urgent à la suite d’un incident extrêmement inquiétant dans un village du Herefordshire la nuit dernière