Choisissez France 2024 | La préfecture et les services de l’État de la région Nouvelle-Aquitaine

Choisissez France 2024 | La préfecture et les services de l’État de la région Nouvelle-Aquitaine
Descriptive text here

Depuis son lancement en janvier 2018 par le Président de la République, le Sommet « Choose France » s’est imposé comme un rendez-vous économique annuel incontournable à l’agenda des industriels et investisseurs internationaux.

En sept ans, le Sommet est devenu un moment privilégié d’échanges autour de l’attractivité économique de la France grâce à des formats de rencontres entre les investisseurs étrangers, l’exécutif français et les principales entreprises nationales.

Chaque année, près de 400 rencontres bilatérales sont organisées entre le président de la République, des ministres et des chefs d’entreprise, étrangers et français, pour discuter de leurs projets d’implantation en France.

Pour cette 7e édition Choose France 2024, un nombre record de 56 annonces pour un montant d’investissement de 15 milliards d’euros et la perspective de 10 000 emplois créés seront déployés dans toutes les régions de France métropolitaine.

Le Président de la République Emmanuel Macron déclare « C’est une grande fierté pour notre pays de voir qu’une fois de plus, le montant des investissements annoncés lors du sommet Choose France a atteint un record. Nous devons ces résultats à une politique inchangée depuis 2017, avec la création d’un cadre normatif favorable, la stabilité fiscale et la capacité d’avoir une production d’énergie décarbonée à un coût compétitif. Cette 7ème édition du Sommet Choose France est un millésime pour notre attractivité, qui bénéficiera à l’ensemble de notre territoire. »

Plusieurs projets seront annoncés en région Nouvelle Aquitaine :

ACCIONA ENERGIA (Espagne), premier opérateur mondial d’énergies 100% renouvelables, renforce sa présence en France, débutée avec l’acquisition en 2022 d’Eqinov, société leader dans le conseil intégré, le financement de l’efficacité énergétique et l’amélioration de la flexibilité de l’électricité consommation. Le groupe a identifié des opportunités d’investissement lui permettant de tripler son chiffre d’affaires, le portant à plus de 150 millions d’euros d’ici 2030 et de renforcer ses équipes sur les sites d’Aix-en-Provence, Bordeaux et Lyon. , Nantes et Paris.

ESSITY (Suède), groupe leader dans les domaines de l’hygiène et de la santé, investit plus de 110 millions d’euros en France, notamment dans de nouveaux équipements industriels (Nouvelle Aquitaine, Centre-Val de Loire, Normandie, Pays de la Loire), la décarbonation projets (Alsace et Normandie) et un nouveau centre mondial de recherche et développement dédié aux produits d’hygiène en papier pour 30 millions d’euros (investissement sur 4 ans – Alsace).

IVECO (Italie) s’engage à réaliser des investissements de plus de 112 millions d’euros en 2024. Il s’agit d’augmenter les capacités de production de bus électriques et à hydrogène dans les usines d’Annonay (région Auvergne-Rhône-Alpes). ) et Rorthais (région Nouvelle-Aquitaine), pour améliorer l’efficacité de la chaîne de valeur et répondre à la demande croissante de mobilité durable en France et en Europe. Des investissements sont également alloués à l’usine de Bourbon-Lancy (région Bourgogne-Franche-Comté) où a été développé et sera produit le nouveau moteur multicarburant Cursor 13.

KL1 AG (Suisse) annonce le lancement officiel du projet EMME (Electro Mobility Materials Europe), un investissement industriel et technologique dédié à la conversion des métaux critiques (nickel, cobalt) entrant dans la composition des batteries des véhicules électriques. Cet investissement de 300 M€ en Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux métropole – commune de Parempuyre) créera 200 emplois directs.

MOTHERSON (Inde), premier fabricant indien de composants pour les industries du transport, a décidé d’investir plus de 150 millions d’euros pour acquérir AD Industries (Brive-la-Gaillarde) et lancer un programme d’investissement dans le secteur aéronautique. Cette décision stratégique placera la France au centre de sa stratégie aérospatiale mondiale, en renforçant les partenariats et en favorisant l’innovation au service de ses clients du secteur aérospatial.

SOLVAY (Belgique) annonce son intention de lancer prochainement la première phase d’une unité de production à grande échelle d’oxydes de terres rares séparés pour aimants permanents sur son site de La Rochelle, avec un soutien important du gouvernement français et de l’Union européenne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Voici 3 façons de vaincre le syndrome de la fille aînée selon un psychologue
NEXT Moscou met en garde les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Union européenne en cas d’attaque contre la Crimée