« Une dynamique se crée dans le pays », assure Bruno Bonnell

« Une dynamique se crée dans le pays », assure Bruno Bonnell
« Une dynamique se crée dans le pays », assure Bruno Bonnell

Plus de 15 milliards d’euros d’investissements, dont 4 milliards de Microsoft, et 1,2 milliard d’Amazon… Ce lundi s’ouvre à Versailles la 7e édition du sommet Choose France, au cours duquel 180 patrons étrangers devraient annoncer de nouvelles constructions ou agrandissements d’usines. dans le pays. Preuve que la France est redevenue attractive pour les multinationales ? Oui, assure Bruno Bonnell. Invité d’Europe 1, le secrétaire général à l’investissement en charge de France 2030, souligne qu'”une dynamique se crée dans le pays”.

« Cela fait cinq ans que nous sommes le pays le plus attractif », insiste-t-il. Malgré la fermeture d’usines entre 2008 et 2017, « aujourd’hui il y a des entreprises qui se construisent, des usines qui ouvrent, et c’est ça qu’il faut souligner ».

La formation, un point clé de l’attractivité de la France

Pour Bruno Bonnell, l’attractivité de la France s’explique par plusieurs raisons, à commencer par la formation. « Dans le plan France 2030, il y a deux milliards d’euros consacrés à l’ouverture des écoles, comme les écoles à batteries, à hydrogène ou au nucléaire. Aujourd’hui, on retrouve des compétences en France « Trouver des compétences sur ce territoire fera que mécaniquement, il y aura des entreprises qui s’installeront. »

A cela s’ajoute, selon le secrétaire général de l’Investissement en charge de France 2030, la stabilité budgétaire du pays « depuis 2017 ». Enfin, ce sont les synergies qui attireraient les multinationales. « Quand Solvay décide de céder une entreprise de terres rares à la France, ou quand la petite entreprise espagnole FertigHy décide de fabriquer des engrais sans carbone, c’est parce qu’il y a un plan qui est clair, qu’il y a des synergies qui peuvent se faire sur un plan industriel. niveau », explique Bruno Bonnell.

Enfin, selon lui, les Jeux olympiques pourraient aussi susciter un regain d’intérêt pour la France. « Je pense que cela place le pays sur le podium des nations. Il faut en profiter. Cela attirera les étrangers qui verront, en plus de tous les aspects économiques, les beautés de la France”, conclut-il au micro d’Europe 1.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV à Nouméa, le CCAT tente de reprendre le contrôle des barrages
NEXT Thomas Müller rejoint l’Instagram du BVB-Résumé par Marco Reus