« Rien à voir », une aventure de vision détachée avec Mima et la société Espégéca

« Rien à voir », une aventure de vision détachée avec Mima et la société Espégéca
Descriptive text here

l’essentiel
En coproduction avec Axe-Animation, Mima propose une expérience hors du commun avec « Rien à voir » les 15 et 16 mai.

Coproduit par Mima et Axe animation, le spectacle « Rien à voir » de la société Espégéca sera présenté les mercredi 15 et jeudi 16 mai, à 20h30 au Casino d’Ax-les-Thermes.

Le point de départ de cette création est le roman de Kôbô Abé, « L’Homme-boîte », dans lequel le personnage se loge dans une boîte en carton et n’en ressort jamais. Ce coffret n’est pas pour lui un lieu de confinement, mais un poste d’observation du monde, un dispositif de vision qui permet un nouveau mode d’appréhension des choses et de compréhension du réel.

Vivre dans des cartons

Les spectateurs sont ainsi invités à vivre une expérience de vision décadrée en les invitant à habiter des cases pour voir, ou plutôt percevoir. En déplaçant le regard des allusions aux illusions, la volonté de la compagnie est de faire naître la représentation de ce qui est inaccessible à la vision, de l’invisible, des angles morts.

La tache aveugle est cette zone qui échappe à notre surveillance, le lieu des possibles et des apparitions, la partie manquante qui stimule l’envie de regarder, ne serait-ce que furtivement. Le non-visible entre ainsi en relation avec le visible, le redéfinit, l’interroge, l’émeut, le détruit peut-être…

Le regard abrité dans la boîte, à l’abri derrière la fente, doit chercher l’image, la poursuivre, la saisir, pour pouvoir construire le sens qui n’est jamais donné d’emblée, pour que chaque spectateur soit véritablement acteur de la représentation. .

Témoins de ce qu’ils ne devraient pas voir

Des histoires, des situations, des apparitions et bien sûr de l’humour surgissent à travers ces jeux constants de décadrages et de décalages. Par leur posture, les spectateurs seront parfois témoins de ce qu’ils ne devraient pas voir, d’intimités captées du coin de l’œil.

Une navette gratuite sera mise en place depuis Mirepoix à 19h pour la représentation du jeudi 16 mai (attention : places limitées). Infos et réservation au 05 61 68 20 72, par mail à [email protected]. Billetterie en ligne sur le site https://www.mima.artsdelamarionnette.com/ Tarif : 10 € – 8 € (réduit).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Lydia devient Sumeria et défie les banques avec un compte courant rémunéré
NEXT Sommeil de l’économie : la fin de l’inflation alimentaire