Ce que la victoire de Nemo à l’Eurovision signifie pour la Suisse

Ce que la victoire de Nemo à l’Eurovision signifie pour la Suisse
Descriptive text here

Nemo ayant remporté samedi soir la 68e édition du concours, la Suisse devra être l’hôte de l’Eurovision l’année prochaine, selon l’usage. Les villes de Zurich, Berne, Genève et Bâle ont été mentionnées pour accueillir l’événement.

Nemo a remercié la Suisse, tout en rappelant son engagement envers les personnes non binaires.

CLÉ DE VOÛTE

Yves Schifferle, chef de la délégation suisse à l’Eurovision, évoquait début avril sur la RTS ces lieux dotés de grandes salles et de bonnes infrastructures.

Les frais seraient à la charge de la RTS, mais également de la ville organisatrice. Les pays participants devraient également contribuer. Des discussions ont déjà eu lieu avec d’autres pays, précise M. Schifferle sans donner de montants précis.

L’organisateur, l’Union européenne de radiodiffusion, reste également discret sur les chiffres. Selon les spéculations, les coûts d’organisation de l’édition 2023 à Liverpool se situeraient entre 27 et 36 millions de livres (30 à 40 millions de francs). La ville, la British Broadcasting Corporation (BBC), le gouvernement et d’autres pays participants se sont partagé la somme.

Rentabilité possible

L’Eurovision pourrait cependant s’avérer rentable pour la ville organisatrice. L’édition à Liverpool a créé de nouveaux emplois et stimulé le tourisme, également à long terme, selon une étude de l’Université de Liverpool. Et lorsque le concours musical a eu lieu à Vienne en 2015, la ville a généré un bénéfice de plus de 27 millions de francs.

La coutume veut que le pays vainqueur de l’Eurovision organise la prochaine édition. L’année 2023 a été une exception, puisque la Grande-Bretagne a accueilli l’événement à la place de l’Ukraine, vainqueur en 2022, en raison de l’invasion russe du pays.

brbu, ats

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les actions atteignent un niveau record avant les données sur l’inflation américaine ; la manie des mèmes se réchauffe
NEXT les prix des métaux critiques baissent fortement mais prudence…