revivez le concours remporté par l’artiste suisse Nemo, devant le rockeur croate Baby Lasagna, et Slimane qui termine à une bonne 4ème place pour la France

revivez le concours remporté par l’artiste suisse Nemo, devant le rockeur croate Baby Lasagna, et Slimane qui termine à une bonne 4ème place pour la France
revivez le concours remporté par l’artiste suisse Nemo, devant le rockeur croate Baby Lasagna, et Slimane qui termine à une bonne 4ème place pour la France

Une édition sous haute tension. La 68e édition de l’Eurovision s’est tenue samedi 11 mai dans un contexte plombé par les critiques autour de la participation d’Israël et de l’exclusion du candidat néerlandais. C’est l’artiste suisse Nemo qui est arrivé en tête des favoris, le chanteur israélien Eden Golan, le rockeur croate Baby Lasagna sans oublier le français Slimane avec son titre « Mon amour ». Quelque 25 pays se sont affrontés en chansons pour succéder à Loreen et son tube Tatouageà Malmö (Suède).

Ce live est désormais terminé.

La chaîne de télévision néerlandaise reconnaît un « mouvement menaçant » de Joost Klein à l’égard d’une caméraman. De nouveaux détails sont apparus après l’exclusion de Joost Klein, le chanteur censé représenter les Pays-Bas. La chaîne néerlandaise Avrotros reconnaît dans un communiqué que son candidat avait « mouvement menaçant » contre une caméraman en marge de la demi-finale jeudi, sans la toucher. La société affirme que le technicien n’a pas respecté la volonté du chanteur de ne pas être filmé et juge de la sanction “disproportionné”. L’organisation du concours avait justifié son exclusion, samedi matin, par un “comportement inapproprié”sans expliquer le “nature de l’incident”et la police suédoise avait confirmé l’ouverture d’une enquête pour « intimidation ».

L’artiste représentant l’Irlande manque la dernière répétition en raison d’un nouvel incident. Bambie Thug, l’artiste qui doit représenter l’Irlande, a expliqué avoir manqué la dernière répétition, samedi après-midi, en raison d’un nouvel incident : “Quelque chose s’est passé pendant que nous attendions de monter sur le plateau» dans le cadre des préparatifs, l’interprète a détaillé dans une story Instagram, sans donner plus de détails. “J’ai ressenti le besoin d’alerter” l’organisation, quipris le sujet au sérieux »ajoute Bambie Thug, concluant son message en s’adressant à ses partisans : « J’espère vous voir sur scène ce soir ».

La participation d’Israël, un caillou dans la chaussure des organisateurs. Une pétition lancée dans les pays nordiques, des artistes qui menacent de claquer la porte du concours, une chanson plusieurs fois réécrite car évoquant trop explicitement l’attentat du 7 octobre… C’est peu dire que la présence de la délégation israélienne, conduite du chanteur Eden Golan, suscite la polémique. Des manifestations d’opposants ont eu lieu toute la semaine. Israël avait même déconseillé à ses ressortissants de se rendre en Suède pour encourager leur chanteur, mais la participation du pays n’a jamais été remise en cause par les organisateurs, qui estiment que la situation n’est pas comparable à celle de la Russie, exclue du grand rassemblement de la chanson en 2022 après le invasion de l’Ukraine. Plusieurs candidats en lice ont néanmoins manifesté leur désapprobation. Le Néerlandais Joost Klein, notamment, placé à côté d’Eden Golan lors d’une conférence de presse, s’est couvert le visage de son drapeau pour marquer son désaccord.

La Croatie était la favorite. Le Bébé Lasagne Croate est favorisé par les pronostics, grâce à sa chanson Jante Tim Tagi Dim (pour briller en société, sachez que c’est une danse folk mêlant techno, heavy metal et pop). L’artiste suisse Nemo et sa chanson pop Le code pourrait offrir aux Helvètes leur première victoire depuis 1988 (la troisième au total). Si la France est habituée aux déceptions, son candidat cette année, Slimane, a aussi ses chances, les bookmakers le classant en quatrième position selon le site Eurovision World et son agrégateur de cotes. Celui de la candidate israélienne Eden Golan a bondi après les demi-finales, au point qu’elle occupe désormais la deuxième place parmi les parieurs.

La Suède, lassée de l’Eurovision ? C’est la septième fois que le pays, co-recordman du nombre de victoires, accueille la compétition. Et entre tensions géopolitiques et une certaine lassitude, la fièvre de l’Eurovision ne se fait pas trop sentir dans la ville de Malmö, théâtre de la compétition. Peut-être l’hypothétique reformation du groupe mythique ABBA, à l’occasion du 50ème anniversaire de leur victoire (grâce au hit Waterloo) fera sourire les fans suédois. Même si cela ne se fait que via un hologramme, la solution a tenu le coup face au refus de certains membres du groupe.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’armée chinoise s’est entraînée aux manœuvres d’invasion de Taïwan en 2023, selon un général américain
NEXT Les producteurs de sucre biologique demandent une aide urgente du gouvernement