décès du porte-parole du Conseil Montheysan

décès du porte-parole du Conseil Montheysan
décès du porte-parole du Conseil Montheysan

André Simonazzi “était un serviteur de l’Etat au sens le plus noble du terme”, écrit la Chancellerie fédérale, rendant hommage au défunt. Le mandat d’information inscrit dans la loi a toujours guidé son travail et celui de ses collègues.

«C’est grâce à André Simonazzi que l’activité du Conseil fédéral dans le domaine de l’information est à la hauteur des défis d’aujourd’hui. C’est grâce à lui que la communication s’est professionnalisée et se numérise”, écrit la Chancellerie, évoquant “la force de ses arguments, son humour et son charme”.

M. Simonazzi est titulaire d’un diplôme en relations internationales de l’Université de Genève. Il suit ensuite une formation de journaliste au Nouvelliste. De 1995 à 1998, il travaille pour Caritas Suisse comme attaché de presse pour la Suisse romande. En 1998, il prend la direction du service d’information générale.

Il a ensuite rejoint le service d’information du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) en 2004. Il a d’abord été chef adjoint de l’information et porte-parole pour la Suisse romande. En 2005, M. Simonazzi devient chef de l’information au sein du département de Moritz Leuenberger, alors conseiller fédéral socialiste, avant de devenir vice-chancelier.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A Taïwan, ces centaines de statues de Chiang Kaï-shek, objets de culte ou de haine
NEXT La NASA embauche un scientifique principal pour l’exploration de Mars