National 2. Plusieurs clubs relégués après la vingt-cinquième journée

L’US Créteil et le Racing Besançon cette saison en National 2. (Photo Philippe Le Brech)

Plusieurs clubs sont officiellement relégués en National 3 à l’issue de la vingt-cinquième journée ce samedi soir.

Dans le groupe A, tout est décidé avant le dernier jour. Si l’Aubagne FC avait acquis son statut de National il y a deux semaines, la course pour le conserver est terminée. Thonon Evian Grand-Genève FC ; L’Olympique d’Alès et le FC Chamalières rejoignent le FC Bourgoin-Jallieu et la réserve du Toulouse FC en National 3.

Dans le groupe B, le SO Romorantin est officiellement relégué malgré son succès contre Angoulême ce samedi (3-1). Il rejoint Avoine Chinon, Trélissac FC et la réserve Angers SCO. La victoire de l’Olympique Saumur lui donne un (petit) répit mais bien illusoire. Le club du Maine-et-Loire compte trois points de retard sur Les Herbiers et Bergerac. Mais le goal-average particulier est négatif en cas d’égalité à trois et face aux Herbiers. Sans compter un goal-average général à l’écart des deux autres clubs (-2 contre +5).

>>> National 2. Les résultats de la vingt-cinquième journée

Dans le groupe C, L’AF Virois – en pleine tourmente – a gâché sa dernière chance de rester en s’inclinant face au FC Borgo (2-3). Le club normand est officiellement relégué en National 3. Ça va être dur la semaine prochaine d’éviter la dixième et la onzième place !

Dans le groupe D, c’est fini pour le Racing Besançon et l’Olympique Saint-Quentin qui sont relégués. Comme dans le groupe C, il fera très chaud lors de la dernière journée entre la huitième et la douzième place. Une dernière journée, samedi prochain, qui nous réserve un vrai suspense dans trois des quatre groupes de National 2 !

Jérôme Bouchacourt

SEO et rédacteur en chef à la maison de Médias sportifs

Petit Suisse lausannois, au bord du lac Léman, nourrissant le Beaujolais depuis l’âge de deux ans, Jérôme a émigré dans la région nantaise au début des années 2000. Fan de football amateur, de ses matchs, de ses terrains cahoteux, de ses buvettes conviviales, c’est aussi un bon vivant qui aime la cuisine lyonnaise ! Fondateur de Footamateur.fr en mai 2014.

Jérôme BouchacourtJérôme Bouchacourt

Les derniers articles de Jérome Bouchacourt (tout voir)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Journée internationale de l’hygiène menstruelle : dix ans de lutte
NEXT images spectaculaires des dégâts après le glissement de terrain