1 an de prison pour le conducteur ivre

1 an de prison pour le conducteur ivre
1 an de prison pour le conducteur ivre

Par

Éditorial Le Pays d’Auge

Publié le 11 mai 2024 à 19h00

Voir mon actualité
Suivre Le Pays d’Auge

L’Audi A3 avec cinq personnes à bord a roulé cinq fois le 1er octobre vers 8h30 près du magasin Super U deOuilly-le-Vicomte (Calvados).

Totalement inconnu de la justice, le chauffeur avait pris la fuite avant l’arrivée des policiers « pour ne pas perdre [son] permis ” . Il a comparu mardi 7 mai 2024 pour blessures involontaires, conduite en état d’ébriété, non-assistance à personne en danger, délit de fuite et vitesse excessive.

» Tous les voyants étaient rouges ! », a résumé le procureur, accusant le prévenu de s’être montré « on ne peut plus lâche » en abandonnant ses passagers sur place. Ce dernier précisera qu’il attendait l’arrivée des secours.

Quitter la discothèque

Dimanche 1er octobre 2023, après avoir quitté la discothèque de Lisieux à 6 heures du matin, le Lexovien, 22 ans et quatre jeunes âgés de 20 à 26 ans – tous fortement ivres – ont sauté dans sa voiture pour une promenade. Un trajet d’environ deux heures qui se terminera brusquement vers 8h30 du côté de Lisieux.

Arrivée à grande vitesse du rond-point Apple, l’Audi heurte d’abord le trottoir de droite puis celui de gauche avant de « s’envoler » – selon l’expression utilisée par l’un des jeunes – et de faire cinq tonneaux. Les secours ont été alertés par un employé du supermarché qui se rendait à son travail.

120 jours d’ITT

Si le conducteur du véhicule s’en sort sans la moindre blessure, il n’en va pas de même pour ses passagers. Trois d’entre eux seront transportés à l’hôpital de Lisieux. La femme d’une vingtaine d’années qui se trouvait à l’arrière du véhicule a été grièvement blessée. Il sera acheminé par hélicoptère au CHU de Caen. Souffrant d’un traumatisme pelvien et d’une fracture de la hanche l’empêchant de s’appuyer sur ses membres inférieurs pendant au moins 3 mois, elle a bénéficié d’une ITT de 120 jours.

Le conducteur n’était plus sur place lorsque les policiers sont arrivés. Il retourne chez ses parents et trouve refuge dans leur cave. Après s’y être reposé, il s’est rendu au commissariat vers 15 heures accompagné de son frère. Lors de son audition, ainsi que devant les juges 7 mois après l’accident, il n’a pas contesté les faits ni tenté de les éluder.

Vidéos : actuellement sur -

“Ils étaient tous d’accord”

Minimiser sa responsabilité sera la tâche de son avocat :

» Les cinq jeunes devraient être mis dans le même bateau. Ils ont tous accepté de boire beaucoup et de monter dans la voiture. Personne n’avait une arme pointée sur la tempe pour forcer. ”

Me Marie-Pia Clause, avocate

L’absence de plainte et de constitution civile dans cette affaire est, pour l’avocat, une preuve implicite que chacun des passagers estime avoir eu sa part dans l’accident.

Il devra rembourser les dégâts

Le Lexovien, qui risquait 7 ans de prison, est condamné à 3 ans de prison dont 2 ans avec sursis. Une peine qu’il purgera probablement sous bracelet électronique.

Il devra rembourser le préjudice subi par le supermarché, estimé à 2 292 €, et payer une amende de 135 € pour non-transmission de la carte grise de sa voiture. Le tribunal prononce l’annulation de son permis et ne fixe pas de date limite pour passer les examens.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV mettre fin à la fistule d’ici 2030
NEXT Le pétrole brut nigérien sera raffiné en France…