Ligue 2. Que peut espérer l’En Avant Guingamp d’ici la fin de la saison ? – .

Ligue 2. Que peut espérer l’En Avant Guingamp d’ici la fin de la saison ? – .
Ligue 2. Que peut espérer l’En Avant Guingamp d’ici la fin de la saison ? – .

Par

Éditorial Guingamp

Publié le 11 mai 2024 à 12h16

Voir mon actualité
Suivre L’Écho de l’Argoat

Ne nous mentons pas : atteindre les barrages s’annonce extrêmement difficile pour l’En Avant d’ici la fin de la saison.

Après avoir failli renverser l’AS Saint-Étienne la semaine dernière au Roudourou (2-2, lire ci-dessous), l’EAG peut cependant encore croire à une place de barragiste à l’issue de la 38e journée de Ligue 2, mais devra prendre bénéficier de scénarios très favorables pour y parvenir. A commencer par vendredi soir, avant-dernière journée de la saison 2023/2024.

Paris FC vendredi

Face à des concurrents directs en fin de saison, les Guingampais avaient bien négocié leur choc contre Pau le 27 avril (1-2), mais auront payé les deux défaites consécutives enregistrées à domicile en l’espace de trois journées, d’abord contre Bastia, puis contre Angers.

8ème au classement avec 51 points, la troupe de Stéphane Dumont accuse un retard de quatre points sur le Top 5 à deux journées de la fin, où six points restent encore à distribuer.

Avantage pour l’En Avant : la prochaine rencontre sera face au Paris FC, 5ème de Ligue 2, vendredi soir à Charléty (20h45). L’occasion ensuite de revenir sur un petit point des Franciliens en cas de succès. Une défaite mettra fin à tout suspense.

D’autant que l’équipe de l’ancien guingampais Jules Gaudin a essuyé deux défaites lors des trois dernières journées. Sa défaite le week-end dernier à Auxerre (2-0), leader de Ligue 2, a envoyé les Bourguignons, sauf véritable séisme, en Ligue 1 la saison prochaine. Mais ces deux revers, enregistrés à l’extérieur, constituent deux des trois défaites du PFC en 2024. A domicile, les Parisiens restent sur un succès contre Angers (3-1) et une série de six réceptions sans défaite.

En espérant des faux pas

Sur le plan comptable, l’Attaquant ne peut désormais viser que la 4ème ou la 5ème place en play-offs.

Vidéos : actuellement sur -

Angers, 3ème avec 64 points, autant que Saint-Étienne, vice-champion de l’AJA, ne pourra plus se faire rattraper et départagera entre lui et l’ASSE pour la deuxième place, synonyme de montée directe.

Rodez, actuellement 4ème, reste sur une contre-performance lors de la réception d’Annecy le week-end dernier (1-3) et se déplacera pour sa part à Geoffroy-Guichard (Saint-Etienne) vendredi soir.

Guingamp, séparé de cinq unités des Ruthénois, pourrait alors revenir à deux points en cas de succès à Paris et d’un faux pas du Rodez Aveyron Foot au Chaudron.

Autre prétendant : Caen, 5ème avec 54 points, est en difficulté pour le moment à l’extérieur, mais se déplacera cette semaine chez un Dunkerque déjà maintenu.

Les Normands comptent une victoire d’avance sur l’EAG (trois points). Quant à Laval, 6ème et prochain adversaire de l’En Avant lors de la dernière journée, les Mayennais ne comptent qu’un point d’avance sur l’EAG et une seule victoire sur les cinq dernières journées, mais accueilleront un ESTAC Troyes déjà « condamné ».

Autant dire que la possibilité de voir Guingamp dépasser ses concurrents dans la dernière ligne droite reste illusoire. Mais un succès à Paris et des résultats favorables en Top 8 relanceraient la fin de saison.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Voici ce qu’ARM a annoncé pour l’avenir des smartphones
NEXT Deux maisons détruites dans un incendie près de Lacaune