Biathlon | Comment se porte Caroline Colombo, sélectionnée en équipe de France B après sa neuropathie, à son retour à l’entraînement : “Je me sens bien et prête à recommencer avec le groupe” | Magazine Nordique

Biathlon : Caroline Colombo donne de ses nouvelles

Après avoir réalisé une saison totalement sans compétition à cause d’une neuropathiele biathlète meuthien Caroline Colombo a tout mis en place pour aborder cette nouvelle préparation estivale en pleine possession de ses moyens..

Donc, elle a passé trois semaines au Centre Européen de Rééducation Sportive (CERS) à Saint-Raphaël. Alors que les Doubienne avaient le choix entre séjourner à Albertville (Savoie), Capbreton (Landes) ou dans le Var, elle a donc opté pour le soleil de la Côte d’Azur.

« Là, j’avais l’avantage de pouvoir être libre les après-midi pour pouvoir rouler et, tout simplement, être libre pour commencer l’entraînement.elle indique à Magazine nordique. Le but était de reprendre progressivement la charge tout en ayant des soins pour m’aider à récupérer et en étant accompagné pour gérer les symptômes. [de la neuropathie]. Il y avait aussi tout un aspect prophylactique avec la prévention des blessures. J’ai eu une saison blanche avec, peut-être, une perte de certaines capacités musculaires. »

Une neuropathie toujours là… mais qui ne l’empêche plus de pouvoir s’entraîner

A la fin de son vingt et un jours passés à Saint-Raphaël, Caroline Colombo – qui a gravi le Mont-Ventoux (Vaucluse) à vélo et en famille ce vendredi après avoir quitté votre séjour se dit “vraiment content du résultat”. “Je ne pensais pas pouvoir faire autant et je suis en bonne forme pour cette période, elle se réjouit. Je me sens bien et prêt à recommencer avec le groupe. »

L’article continue sous la publicité

D’ailleurs, si “la neuropathie est toujours là, elle s’estompe”rassure La Franc-Comtoise avec 58 titularisations en Coupe du monde. « C’est quelque chose qui prend beaucoup de temps parce que ça énerve, mais je pense et j’espère que ça disparaîtra d’ici l’été. A part ça, et c’est génial, ça ne me dérange presque plus de pouvoir m’entraîner”ajoute celui qui est sous contrat avec la Police Nationale depuis l’été dernier.

Caroline Colombo (FRA) – Joly/NordicFocus

Cet été, c’est au sein de l’équipe de France B – qui rassemble de nombreux talents du biathlon français – que Caroline Colombo préparera. Une relégation logique après sa saison blanche. « Je savais que j’allais être dans le groupe B car il y a une densité importante en A.elle explique. A, B, C ou D, peu importe, le but est d’avoir un collectif pour pouvoir entraîner et coacher. Grâce à mon expérience, je commence à bien me connaître et à savoir ce qui me convient. »

Une relation privilégiée avec ses nouveaux coachs

En plus, le biathlète de Mouthe (Doubs) retrouve Baptiste Desthieux et Julien Robert coachentraîneurs qu’elle a eu il y a plusieurs années avant son explosion au plus haut niveau.

« Comme nous nous connaissons, je sais que nous ferons du bon travail très rapidement, sans avoir à nous repérer. Tu n’as pas à perdre de temps donc c’est bienestimé Caroline Colombo. Nous avons fait une première vidéo ensemble, qui s’est bien passée. Ils continuent d’évoluer dans leur travail et acceptent que je sois dans une autre période de ma carrière où j’ai besoin d’avoir un peu plus d’autonomie. C’est quelque chose que je souhaite et qui m’aidera à concrétiser mon projet. »

Caroline Colombo, Biathlon, Julia Simon, biathlon 2023, magazine nordique, nordicmag, calendrier biathlon 2024, programme biathlon, coupe du monde de biathlon 2024, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon , ski nordique, magazine biathlon
Caroline Colombo (FRA) – Authamayou/NordicFocus

Ce projet, évidemment, c’est de revenir rapidement en Coupe du Monde l’hiver prochain.. Le tout après un été studieux. « Mon objectif sera de retrouver un rythme normal pour être en forme la saison prochaine. Je veux accumuler les heures, mais en faisant un travail plus qualitatif que quantitatif. Je me suis donné beaucoup de directives pour bien gérer cette préparation”fini Caroline Colombo.


Lire aussi


Les cinq dernières nouvelles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Nouveaux films et séries à voir sur Netflix du 24 au 30 mai 2024
NEXT complice du meurtre ou innocent ? – .