“C’est un match particulier, je sais que nos avants seront à la hauteur”, assure Yannick Bru

“C’est un match particulier, je sais que nos avants seront à la hauteur”, assure Yannick Bru
“C’est un match particulier, je sais que nos avants seront à la hauteur”, assure Yannick Bru

Dans la course à la qualification, tout est encore possible à 4 journées de la fin. Sur quelles certitudes l’UBB peut-elle encore s’appuyer ?

Chaque match est un 8efinale pour ouvrir la porte du barrage. On sait très bien que les deux premières places…

Dans la course à la qualification, tout est encore possible à 4 journées de la fin. Sur quelles certitudes l’UBB peut-elle encore s’appuyer ?

Chaque match est un 8e finale pour ouvrir la porte du barrage. On sait très bien que les deux premières places sont quasiment inaccessibles. Nous sommes restés sur la bonne voie grâce à nos deux prestations contre Clermont (41-7) et Bayonne (15-34). On a notre destin en main, on contrôle les choses mais on sait aussi que La Rochelle a créé une habitude par le passé à Bordeaux. C’est à nous d’impulser le changement si nous voulons continuer à contrôler notre destin, si nous voulons simplement nous qualifier. Chaque faux pas des quatre derniers matchs nous rapprochera de la tombe.

« La Rochelle a créé une habitude dans le passé à Bordeaux. C’est à nous de conduire le changement »

Vos joueurs abordent-ils ce match différemment ?

Après une semaine de vacances, il faudra être absolument vigilant pour ce match retour. Les joueurs sont très modestes, le passé leur appartient. Ce qui nous intéresse, c’est ce que nous vivons aujourd’hui et ce que nous vivrons demain. On sait précisément sur quels points La Rochelle soutiendra, il faut réagir tout de suite. Je pense que nous nous sommes bien préparés, que nous avons trouvé une fraîcheur qui, je l’espère, sera bénéfique pour la débauche d’énergie que nous attendons.

Comment rivaliser avec la puissance de La Rochelle ?

Nous rivalisons en mettant aussi de la puissance et en nous préparant mentalement à ce grand choc. La Rochelle est redoutable, on sait que ça va frapper fort, on connaît leur ADN. Nous savons ce qu’ils opposeront à notre rapidité.

Les performances des lignes arrières de l’UBB ne sont plus à démontrer. Est-ce le genre de match sur lequel le pack doit effacer certains doutes ?

La force de l’habitude fait qu’il est difficile de se débarrasser d’une étiquette. Mais nous connaissons tout le travail que nous accomplissons chaque semaine. On sait aussi ce qu’on a montré lors de plusieurs matches majeurs contre Clermont, Bayonne, ou encore Toulouse au Matmut. Nous savons ce que nous sommes capables de produire lorsque nous sommes dans un mode particulier. Et c’est un match spécial. Je sais que nos attaquants seront à la hauteur.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Journée « tous en short » pas gâchée par la météo
NEXT où et quand voir la partie 2 ? – .