les engagements pris envers les policiers enfin actés

les engagements pris envers les policiers enfin actés
les engagements pris envers les policiers enfin actés

Les décrets entérinant diverses compensations et primes promises de longue date aux policiers ayant enfin été publiés, le syndicat Un1té (anciennement SGP Unité Police-FO) a suspendu son appel à la mobilisation devant Bercy le 30 avril. Mais il promet de rester. extrêmement attentif.

Il a fallu la menace d’une manifestation sous les fenêtres du ministère de l’Économie pour que la police obtienne enfin son dû. Pour les Jeux olympiques de 2024, tous les forces de l’ordre seront en service sur le terrain du 24 juillet au 11 août. En contrepartie de cet engagement exceptionnel, les policiers devraient percevoir une prime pouvant aller jusqu’à 1 900 euros. Lors des négociations, le syndicat Un1té (anciennement SGP Unité Police-FO) a également pesé sur l’entrée en vigueur d’une dizaine d’avancées promises ces derniers mois, voire ces dernières années, et toujours en attente.

Ne voyant rien venir à trois mois des JO, le syndicat a appelé la police à se mobiliser le 30 avril pour demander à l’exécutif de tenir ces engagements pris par le ministère de l’Intérieur. Bercy bloque et il n’y a pas d’arbitrage de Matignonrésumait Grégory Joron, secrétaire général de l’Un1té, le 22 avril.

Une percée historique

Matignon a finalement tranché. Les engagements pris envers les forces de sécurité intérieure (…) seront tous honorésont assuré le Premier ministre, Gabriel Attal, et le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, dans une lettre adressée le 24 avril au syndicat. Tous les décrets que nous avions ciblés sont apparus, à l’exception de quelques éléments techniques» a confirmé Grégory Joron le 30 avril.

Le militant salue notamment la mise en place d’indemnités de pénibilité spécifiques pour les personnels administratifs et techniques de la police en juillet 2024, avec un an de retard. Cela représente une augmentation d’environ 10 % pour les salaires les plus bas des policiers, c’est un progrès historiquesouligne-t-il.

L’appel à la mobilisation a été suspendu, mais le syndicat a promis de rester extrêmement attentif. Le souci, c’est pour l’après JO, poursuit Grégory Joron. Les mesures étant financées non pas sur un budget dédié mais sur le budget ministériel, il existe un risque d’économies à réaliser ailleurs. Malheureusement, les Jeux risquent d’être payés au détriment des conditions de travail de demain.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV sa perte de poids n’a rien à voir avec ce que pensaient ses fans
NEXT Le gouvernement américain vend ses réserves d’essence pour faire baisser les prix à la pompe