« Les Verts victimes d’eux-mêmes autant que du vote utile »

« Les Verts victimes d’eux-mêmes autant que du vote utile »
« Les Verts victimes d’eux-mêmes autant que du vote utile »

CONTREPOINT – Les écologistes ont souvent été le bulletin à la mode lors des élections européennes. C’est le leader de Place publique qui est tendance aujourd’hui.

Qu’arrive-t-il aux écologistes ? Dans un mois, s’en mordront-ils les doigts d’avoir refusé la proposition des Insoumis de liste unique de toute la gauche ? Dans les sondages, Marie Toussaint reste légèrement au-dessus du seuil éliminatoire de 5% (6% dans notre dernier Ifop glissant). Mais les Verts sont en zone rouge.

Cette situation est d’autant plus préoccupante pour eux que les élections européennes leur ont toujours porté chance alors qu’ils ont connu une série de fiascos présidentiels. C’est grâce à ce scrutin qu’ils réalisent une véritable percée électorale, la liste d’Antoine Waechter dépassant les 10 % en 1989, tout comme Daniel Cohn-Bendit dix ans plus tard, l’ancien figure de Mai 68 parvient même à égaler le PS en 2009, atteignant 16,3%. Il y a cinq ans enfin, Yannick Jadot surprenait les européennes avec un score de 13,48% – ce qui ne l’a pas empêché de chuter à 4,63% à la présidentielle.

« Pas d’écologie sans écologistes »

C’est grâce à cette heureuse star européenne…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 67% à découvrir.

Voulez-vous en savoir plus?

Débloquez tous les objets immédiatement.

Déjà inscrit? Se connecter

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La 2ème journée de Roland-Garros LIVE : Nadal-Zverev, Sinner, Gaston, Monfils… Tous les résultats
NEXT Roland Garros. Les Français déçoivent, les favoris assurent… ce qu’il faut retenir de la deuxième journée