Xavier Niel rend hommage au juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke

Xavier Niel rend hommage au juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke
Descriptive text here

En 2006, l’homme d’affaires a été condamné par le tribunal judiciaire de Paris pour recel d’abus de biens sociaux. Une affaire instruite à l’époque par le juge Renaud Van Ruymbeke.

« Mordez la ligne jaune, mordez-la bien, mais ne la dépassez pas ». C’est par cette citation presque poétique que l’homme d’affaires Xavier Niel a rendu hommage au juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke. « C’est le meilleur conseil que j’ai reçu. L’homme qui m’a mis en prison et me l’a donné est mort. Hommage à Renaud Van Ruymbeke», poursuit le fondateur d’Illiad, qui évoque sa condamnation, en 2006, pour recel d’abus de biens sociaux. Un drame judiciaire que Renaud Van Ruymbeke instruisait à l’époque.

« En effet, être sermonné par Van Ruymbeke suffit à vous changer en tant qu’homme », commente un internaute sous le tweet de Xavier Niel. Retraité depuis 2019, ce dernier était l’un des juges les plus emblématiques de la lutte contre la corruption en France. Renaud Van Ruymbeke a notamment mené des enquêtes sur Jérôme Cahuzac et le couple Balkany et sur les fraudes géantes du trader de la Société Générale, Jérôme Kerviel. C’est aussi lui qui a enquêté pendant des années sur le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Xavier Niel condamné en 2006

Un an plus tôt, c’est Xavier Niel qui avait été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à deux ans d’emprisonnement avec sursis et 250 000 euros d’amende pour détournement de fonds dans un sex-shop. Ce qui marque la fin d’une série judiciaire débutée en 2004.

Cette année-là, le patron d’Illiad est mis en examen et placé en détention provisoire pour proxénétisme aggravé et recel d’abus de biens de l’entreprise. Des soupçons pèsent sur l’homme d’affaires en raison des activités de prostitution menées par les employés des sex-shops, dont il est l’un des partenaires. Cependant, en août 2005, le juge Renaud Van Ruymbeke prononcera un non-lieu en sa faveur concernant les accusations de proxénétisme.

Mais indépendamment de cette responsabilité juridique, le milliardaire, comme de nombreuses autres personnalités publiques, a tenu ce vendredi à rendre un dernier hommage à ce juge, qualifié de« un énorme serviteur » de la Justice par le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pogacar enfin battu ? Suivez le contre-la-montre
NEXT La NASA commence la conception d’un noyau de moteur à réaction écologique