Ce Toulousain détesté à l’étranger

Ce Toulousain détesté à l’étranger
Ce Toulousain détesté à l’étranger

Ce n’est pas la première fois que l’on entend Thomas Ramos agacer ses adversaires. Lors du premier match face aux Harlequins en phase de poules en décembre, le Stade Toulousain a écrasé les Anglais.

Pourtant, en fin de match, ils semblaient autant irrités par l’attitude de Thomas Ramos que par le tableau d’affichage qui indiquait 19-47. Pour cause, ce dernier a joué l’ouverture du score et s’est livré à un joli jeu de « chambrage » avec Marcus Smith, son homologue.

Une séquence vidéo a ensuite enflammé les réseaux sociaux, où l’on pouvait voir le joueur toulousain pousser la tête de Smith dans la pelouse de Twickenham Stoop. Certains sont même allés jusqu’à penser que ce dernier allait être cité par la commission de discipline.

Pour la demi-finale, Ramos était cette fois sur le banc des finisseurs, mais s’est tout de même fait un nom. En seconde période, ces derniers ont semblé très agités et n’ont pas manqué de contrarier les Londoniens. A tel point que Joe Marler a envoyé son meilleur tir derrière la tête du Toulousain.

UN lumière Une échauffourée éclate alors entre quelques joueurs, avec l’arrière du XV de France au milieu. Résultat des courses, après que l’arbitre a regardé la vidéo, le penalty en faveur des Quins au début de l’action a été rendu… Pas de quoi apaiser l’irritation de ces derniers.

Après la rencontre, le centre André Esterhuizen a parlé du Français, et il ne semble pas que les deux partent en vacances ensemble en juillet : C’est le gars le plus ennuyeux que j’ai jamais rencontré sur le terrain. (RugbyPass), » a déclaré le Sud-Africain lors d’une conférence de presse.

Une chose est sûre, Ramos a cette capacité à rentrer dans la tête de ses adversaires, au point de les contrecarrer. Une qualité utile pour faire pencher la balance, mais qui ne plaît pas à tout le monde…

LE RUGBY. La famille s’agrandit, des clubs d’Espagne et du Portugal bientôt en Coupe d’Europe ?

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le prix de la redevance va presque doubler à St-Georges-du-Vièvre
NEXT plombé par l’inflation allemande et le déclin du secteur du luxe