Mohamad Al Ballouz est cité pour procès

Mohamad Al Ballouz est cité pour procès
Descriptive text here

La juge Julie-Maude Greffe a donc rejeté la demande de la défense qui contestait la préméditation dans les meurtres des enfants. C’est donc une victoire pour la famille, affirme Sylvie Guertin, la mère de Synthia Bussières et grand-mère des enfants de 2 et 5 ans.

« Dès le début, j’ai vécu avec ça. Je me suis dit « va-t-il être inculpé ? […] C’est un gros poids qui m’est enlevé des épaules. J’attends depuis 19 mois qu’on me dise que c’était prémédité sur mes petits [enfants]», exprime Mme Guertin.

Malgré l’accueil positif de cette nouvelle, la situation reste évidemment difficile pour la famille. Il a été particulièrement difficile pour Mme Guertin de devoir réentendre les détails de cette affaire.

«Cela vous ramène à toutes ces souffrances. Tant que je ne sais pas s’il est réellement en prison, probablement pour le reste de ses jours, la souffrance est là”, a-t-elle déclaré aux journalistes à la sortie de la salle d’audience, les larmes aux yeux.

“Cela n’enlèvera jamais les souffrances qu’il a causées à toute la famille.”

Sylvie Guertin, grand-mère des victimes

Les accusés seront de retour en cour le 10 juin. Le procès pourrait débuter en 2025, selon le procureur de la Couronne, Me Eric Nadeau.

L’affaire a déjà connu plusieurs reports, notamment parce que l’accusé a demandé à changer d’avocat, que son nouvel avocat n’était pas immédiatement disponible et parce qu’il a subi par la suite une évaluation psychiatrique.

Mme Guertin avait également interpellé le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, pour déplorer la lenteur du processus judiciaire.

Avec les informations de Marie-Pier Boucher, Noovo Info.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le 15 mai 2011, l’arrestation de DSK, premier direct sur leparisien.fr
NEXT Récapitulatif des données : inflation stable, déficit du commerce des marchandises, iPhones fabriqués en Inde