L’opérateur de pipeline Enbridge dépasse ses prévisions de bénéfices grâce à la demande de pétrole nord-américaine – 10/05/2024 à 16h35 – .

L’opérateur de pipeline Enbridge dépasse ses prévisions de bénéfices grâce à la demande de pétrole nord-américaine – 10/05/2024 à 16h35 – .
L’opérateur de pipeline Enbridge dépasse ses prévisions de bénéfices grâce à la demande de pétrole nord-américaine – 10/05/2024 à 16h35 – .

((Traduction automatique par Reuters, veuillez consulter la clause de non-responsabilité https://bit.ly/rtrsauto))

(Ajout de l’activité des stocks au paragraphe 3, commentaires de la direction sur l’expansion du réseau principal et l’impact de Trans Mountain aux paragraphes 6 et 7) par Sourasis Bose et Rod Nickel

L’opérateur nord-américain d’oléoducs Enbridge ENB.TO a dépassé vendredi les estimations du marché en matière de bénéfice pour le premier trimestre, grâce à une forte demande pour le transport de pétrole.

Les producteurs de pétrole canadiens augmentent leur production pour remplir la nouvelle capacité du pipeline Trans Mountain, propriété du gouvernement canadien. Cette production supplémentaire a profité aux exploitants de pipelines comme Enbridge dans les mois qui ont précédé l’ouverture de la canalisation élargie de Trans Mountain au début de mai.

Les actions d’Enbridge, dont le siège social est à Calgary, en Alberta, ont augmenté de 0,9 % à Toronto pour atteindre 51,62 $ CA.

Le bénéfice de base ajusté du segment des pipelines de liquides de la société a augmenté à 2,46 milliards de dollars canadiens (1,80 milliard de dollars canadiens), contre 2,34 milliards de dollars canadiens l’an dernier.

Les volumes sur le réseau principal d’Enbridge – le plus grand réseau de pipelines d’Amérique du Nord – ont légèrement augmenté par rapport à l’année précédente pour atteindre 3,1 millions de barils par jour (b/j), aidés par une production supplémentaire provenant des sables bitumineux canadiens et un retard dans l’achèvement du projet Trans Mountain au deuxième trimestre.

La société discute de l’expansion de son réseau principal avec les expéditeurs et pourrait augmenter sa capacité de 100 000 b/j au cours des deux prochaines années, a déclaré Colin Gruending, vice-président principal des liquides d’Enbridge. Il a ajouté que le démarrage de Trans Mountain a eu jusqu’à présent peu d’impact sur les volumes d’Enbridge.

“Nous n’avons pas vraiment constaté de perturbations sur notre système en avril ou en mai”, a déclaré M. Gruending lors d’une conférence téléphonique avec des analystes.

L’entreprise, qui transporte près d’un cinquième du gaz naturel consommé aux États-Unis, a déclaré que les bénéfices de base ajustés de son segment de transport de gaz ont augmenté de 7,1 % pour atteindre 1,27 milliard de dollars canadiens. .

Enbridge a déclaré avoir approuvé l’agrandissement de 1,1 milliard de dollars du Tennessee Ridgeline, un gazoduc menant à une centrale électrique alimentée au gaz.

Sur une base ajustée, Enbridge a déclaré un bénéfice trimestriel de 92 cents canadiens par action, comparativement à l’estimation moyenne des analystes de 81 cents canadiens par action, selon les données du LSEG.

(1 $ = 1,3680 dollars canadiens)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le grand jour des petits entrepreneurs arrive au Québec
NEXT Sur quelle chaîne regarder la finale féminine de l’UCL, à quelle heure et les dernières nouvelles