Vers un nouveau Silver Short Squeeze ? – .

Dans la dernière newsletter mensuelle exclusive aux clients d’Or.fr, j’évoquais les perspectives plutôt positives du récent rapport du Silver Institute. Il semble probable que le déficit financier constaté l’année dernière se reproduira l’année prochaine. L’offre actuelle ne peut pas répondre à la demande croissante.

La nouveauté cette année est l’augmentation de la demande industrielle d’argent, qui compense la baisse de la demande d’investissement :

La demande industrielle est forte en raison de la production croissante de panneaux solaires en Chine.

Mais cette demande s’étend également à l’Inde, qui prévoit de quadrupler sa capacité de production d’ici 2027 :

Cette augmentation de la production contribue à accélérer la réduction des stocks sur le marché chinois :

Et plus les actions sur le marché chinois diminuent, plus les primes de l’argent augmentent :

Dans mon bulletin du 21 septembre 2023, j’analysais les répercussions des primes en Chine sur la détermination des prix de l’or.

J’avais alors expliqué que la hausse des primes préfigurait une nouvelle envolée des prix de l’or :

“Ce presser a pour effet de renforcer les opportunités d’arbitrage, d’augmenter les flux d’or physique vers l’Est et également de soutenir le prix de l’or (précisément à cause de ces opportunités d’arbitrage).

Ces derniers jours, la Chine a augmenté ses quotas d’importation d’or physique, mais les primes restent très élevées. Une once d’or coûte 75 dollars de plus à Shanghai qu’à Londres.

Si ces primes persistent, les opportunités d’arbitrage risquent d’accélérer les demandes de livraison sur le COMEX, ce qui rendra encore plus difficile le contrôle des prix à terme pour les acteurs souhaitant protéger leurs positions courtes.

Les tensions d’offre sur le marché chinois pourraient permettre au marché de l’or de se rapprocher d’un véritable mécanisme de tarification lié à la demande physique.

Avec la hausse des primes sur l’argent en Chine, on peut se demander si nous ne sommes pas à la veille d’un phénomène d’arbitrage similaire à celui qui s’est déjà produit sur l’or.

La persistance des primes à Shanghai a pour effet d’entretenir la hausse du prix de l’or depuis septembre dernier.

Comme observé en début de semaine, dès l’ouverture du marché chinois, l’argent a recommencé à augmenter en raison de l’écart entre les prix de l’argent coté à Londres et ceux cotés à un niveau nettement plus élevé à Shanghai. .

Cet écart de cotation continuera-t-il également à soutenir la hausse des prix de l’argent ?

Verra-t-on des demandes de livraison physique sur le COMEX de la part d’investisseurs souhaitant profiter de cet écart de cotation entre les deux marchés ?

L’arbitrage entre les prix de l’argent en Occident et ceux en Asie va-t-il accélérer l’épuisement des stocks du COMEX ?

Cette ruée sur le COMEX intervient à un moment où les acteurs du trading n’ont pas réduit significativement leurs positions courtes sur les contrats à terme :

En d’autres termes, la demande asiatique pourrait potentiellement conduire à des conditions propices à un resserrement du COMEX.

Cependant, contrairement au dernier Silver Short Squeeze de 2021, la demande cette fois-ci ne vient pas d’investisseurs « dégénérés » ou de « Silver bugs » rassemblés sur un forum, cherchant à accumuler des pièces et des lingots pour restreindre l’offre physique.

Cette fois, la demande est liée au stockage industriel en prévision d’une forte augmentation de la consommation d’argent pour la production de panneaux solaires en Inde et en Chine.

Compte tenu de cela, un éventuel Silver Short Squeeze 2 pourrait probablement avoir un impact beaucoup plus significatif sur les prix de l’argent.

Pour le moment, les prix de l’argent poursuivent leur phase de consolidation. Malgré trois augmentations de marge consécutives en un seul mois, les contrats à terme ont maintenu leur tendance haussière à court terme. La moyenne mobile sur 10 jours a fourni un soutien car la plupart des analystes s’attendaient à une baisse plus importante et à un test du éclater:

Historiquement, les corrections du prix de l’argent sont plus violentes. Ainsi, voir l’argent rebondir en début de semaine après une période de consolidation aussi marquée est assez encourageant.

Les volumes de la dernière baisse sont également plus légers que ceux des précédentes séances de hausse.

Lors du pic de l’été 2020, nous avons en fait observé le contraire : il y avait beaucoup plus de volume lors des corrections.

Cette bonne configuration monétaire est très positive pour les valeurs minières.

Comme nous le répétons depuis longtemps dans ces bulletins, les sociétés minières suivent graphiquement le graphique du métal argenté.

C’est encore plus évident depuis le début de la consolidation à l’été 2020 : la juxtaposition des deux courbes est tout à fait remarquable !

Pourquoi l’indice minier suit-il la carte de l’argent ?

Plusieurs théories ont été avancées pour expliquer cette corrélation entre ces deux actifs.

La prédominance des fonds passifs est sans doute l’explication la plus plausible. GDX est « fixé » à l’argent par un algorithme…

Il est probable qu’un pression courte sur l’argent entraîne un fort rattrapage des valeurs minières si cette corrélation se poursuit !

Cet indice minier est justement sur le point de briser la résistance qui dure depuis 2011 :

Le Silver Short Squeeze 2021 n’a pas réussi à franchir cette résistance.

Une vente à découvert d’argent déclenchée par une forte demande d’argent physique en Asie pourrait avoir un effet très différent sur les sociétés minières d’argent cette fois-ci.

La reproduction, totale ou partielle, est autorisée à condition qu’elle contienne tous les liens hypertextes et un lien vers la Source originale.

Les informations contenues dans cet article sont purement informatives et ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV À qui profite la Journée de Solidarité, votre grand-mère ou votre patron ? – .
NEXT le site pirate français devient privé, voici ce que cela va changer pour vous