« Jouer sans pression sera peut-être positif pour nous », espère Vincent Farré avant le déplacement du SU Agen à Dax

« Jouer sans pression sera peut-être positif pour nous », espère Vincent Farré avant le déplacement du SU Agen à Dax
Descriptive text here

Le Landais fait son retour en tant que titulaire ce vendredi face à Dax, après une saison gênée par les blessures. Il espère que le groupe saura réagir collectivement pour terminer sur une bonne note.

Comment se préparer à ce type de match sans enjeu particulier ?

C’est évidemment spécial. Mais beaucoup de joueurs vont nous quitter en fin de saison. Nous avons donc à cœur de bien finir pour eux et pour le club, de gagner un peu de fierté après cette mauvaise série. Il y a moins de pression qu’en saison régulière. On est gardé et on n’a plus rien à jouer. Mais nous devons être performants et essayer de gagner.

Sur le plan personnel, après votre saison quasiment blanche à cause des blessures, on imagine votre motivation pour ce match…

Dès que je joue, j’ai envie d’être performant, même en match amical. Je pense que tout le groupe est dans le même état d’esprit que moi. C’est un match particulier où il faut encore rester impliqué. Mais nous avons un groupe « facile » sur ce point.

Le danger de ce match serait de tomber dans du « hourra rugby » ou au contraire c’est ça que vous allez chercher à Dax ?

Jouer sans pression sera peut-être positif pour nous. Depuis un ou deux ans, la pression est notre problème. On a du mal à le gérer, surtout à la maison. Nous verrons où en est l’équipe sans se poser de questions et jouer dur.

Lire aussi :
Pro D2 : « C’est important de les suivre », les supporters inconditionnels du SU Agen se déplaceront en bus jusqu’à Dax

Conserver un potentiel qualifié est-il aussi un levier de motivation ?

Bien sûr, nous voulons gagner ce match. Avec ce groupe, nous avons maintenu notre position il y a deux ans et nous sommes qualifiés l’année dernière. Nous voulons bien finir ensemble. Pour les Dacquois, c’est un match à fort enjeu. S’ils prennent cinq points, ils se qualifieront. Ils vont tout miser sur ce match, d’autant plus qu’il y a trois ou quatre anciens membres du club qui disputent leur dernier match à domicile. Nous nous attendons à un grand match compétitif.

Physiquement, comment vous sentez-vous après votre retour à la compétition ?

Je suis très bon. Après ma blessure à la cheville, j’ai repris un peu trop tôt. Je n’étais pas forcément prêt physiquement. Résultat, j’ai eu deux commotions cérébrales à Béziers. Alors là, j’avais envie de prendre le temps et de travailler physiquement. J’ai joué 30 minutes à Valence. Après, j’ai été un peu loin d’affronter Biarritz donc je suis resté reposé. J’en ai profité pour travailler à terre ces deux dernières semaines. Aujourd’hui, je me sens prêt, je n’ai aucune appréhension. C’est le plus important.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Recrutement urgent – ​​besoin de conseillers commerciaux initiateurs d’appels – Agence Weshore – .
NEXT l’essence et le diesel plus chers aujourd’hui