EN DIRECT – L’Ukraine revendique une frappe de drone contre une raffinerie russe à 1 200 km de sa frontière

EN DIRECT – L’Ukraine revendique une frappe de drone contre une raffinerie russe à 1 200 km de sa frontière
EN DIRECT – L’Ukraine revendique une frappe de drone contre une raffinerie russe à 1 200 km de sa frontière

Face au Mucem, le musée des civilisations européennes et méditerranéennes, un peu tendue mais souriante, la gymnaste de 21 ans, star dans son pays et espoir de médaille aux JO de Paris (26 juillet-11 août), a allumé son flambeau. quelques heures après le début du relais de la flamme par la légende du football marseillais Basile Boli.

La majorité de la population, la majorité des athlètes sur cette planète, veulent la paix, il y a juste une poignée de personnes qui n’en veulent pas. La trêve olympique ne se résume pas à des paroles, essayons. Jean Galfione, champion olympique français de saut à la perche

Elle l’a ensuite transmis à son voisin, le rameur lituanien Saulius Ritter, au premier rang d’une haie d’honneur formée par les 27 athlètes de l’UE, sous les applaudissements de dizaines de spectateurs. “C’est un très grand honneur, un moment que l’on ne vit probablement qu’une fois dans sa vie”Saulius Ritter, un géant souriant de 2,02 m, a déclaré à l’AFP. « Aujourd’hui, c’est la Journée de l’Europe. Nous sommes d’accord sur le fait que l’Ukraine fait partie de l’Europe, c’est un message important à envoyer. »ajoute le rameur balte, dont le pays s’inquiète particulièrement d’une éventuelle prolongation de la guerre menée par la Russie en Ukraine.
« La majorité de la population, la majorité des athlètes de cette planète, veulent la paix, il y a juste une poignée de personnes qui n’en veulent pas. La trêve olympique n’est pas que des mots, essayons”, De son côté, a indiqué un autre relayeur, le champion olympique français de saut à la perche Jean Galfione.

Autour de la jeune femme, dont le père a combattu sur le front contre l’invasion russe, le groupe d’athlètes, parmi lesquels figuraient également la Polonaise Anita Wlodarczyk, triple championne olympique en titre au lancer du marteau, ou l’ex-sprinteuse belge Kim Gevaert a alors trotté au Mucem.

Ce relais comprenait huit anciens médaillés d’or, deux anciens porte-drapeaux et sept qualifiés pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris. Ce relais “C’est une manière de souligner notre solidarité avec l’Ukraine (…) à l’heure où elle subit une terrible guerre d’agression”a souligné en leur souhaitant la bienvenue la ministre française des Sports, Amélie Oudea-Castera. “C’est un soutien énorme, d’abord de la part de la France, une manière de souligner que nous formons une seule famille européenne, que ce n’est pas seulement l’Europe PLUS un», a salué à ses côtés son homologue ukrainienne, Viktoriia Riasna.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Qu’est-ce que le flip bun, cette coiffure « paresseuse » dont raffolent les célébrités ? – .
NEXT La solidité de l’économie américaine plus forte que Nvidia, le CAC 40 limite ses gains