Bellingham et Vinicius Jr ont-ils déjà exclu la compétition pour le Ballon d’or 2024 ? – .

Bellingham et Vinicius Jr ont-ils déjà exclu la compétition pour le Ballon d’or 2024 ? – .
Descriptive text here

Après la qualification du Real Madrid pour la finale de la Ligue des Champions, Jude Bellingham et Vinicius Jr apparaissent désormais les mieux placés dans la course au Ballon d’Or 2024. Le milieu anglais et l’ailier brésilien semblent avoir fait un pas en avant devant Kylian Mbappé ou Harry Kane. Même si l’Euro et la Copa America compteront aussi beaucoup cet été.

Bernabeu a encore une fois eu droit à une soirée magique. Un de plus. Mené à domicile par le Bayern Munich, le Real Madrid a tout renversé dans le money time mercredi lors de la demi-finale retour de Ligue des Champions (2-1). Lancé en fin de match à la place de Rodrygo, Joselu a inscrit un doublé décisif en trois minutes (88e, 90e+1) pour envoyer le club merengue en finale. Pour la 18ème fois de son histoire. Les joueurs de Carlo Ancelotti ont désormais rendez-vous avec Dortmund le 1er juin à Wembley. Avec l’espoir de décrocher une quinzième C1 au palmarès de la Casa Bianca (qui détient le record de sacres dans l’épreuve).

L’occasion pour Jude Bellingham de retrouver ses anciens partenaires du Borussia, moins d’un an après son départ de la Rhur. Plutôt discret lors des demi-finales face au Bayern, le milieu offensif de 20 ans (victime d’un virus intestinal) a une belle carte à jouer dans la course au Ballon d’Or 2024. Avec 22 buts et 10 passes décisives en 39 apparitions (toutes compétitions confondues), l’international anglais réalise une première saison tonitruante sous le maillot du Real Madrid.

Bellingham, un favori

Grand artisan du titre en Liga (le 36e de l’histoire du club), l’ancien joueur surdoué de Birmingham a impressionné tout le monde par son leadership, sa vision, sa puissance et son efficacité. Au point de figurer parmi les prétendants logiques au Ballon d’Or. Une grande finale contre le Bayern servirait ses intérêts personnels, sachant qu’il n’a délivré qu’une seule passe décisive (sans marquer) depuis le début des huitièmes de finale de Ligue des Champions.

L’Euro 2024, qu’il disputera immédiatement avec les Trois Lions (du 14 juin au 14 juillet), sera également important pour choisir le meilleur joueur de la saison. En cas de sacre ou de très bon parcours, Jude Bellingham deviendra l’un des grands favoris au Ballon d’Or.

Vinicius Jr peut aussi y croire

Et l’un de ses principaux rivaux pourrait bien être Vinicius Jr, son coéquipier au Real Madrid. Intenable lors des demi-finales contre le Bayern Munich, l’ailier brésilien a inscrit un doublé à l’aller à l’Allianz Arena (2-2), avant d’être élu homme du match au retour à Bernabeu (2-1). La révolte madrilène est venue de son pied droit et ses incessantes poussées ont fini par faire exploser l’arrière-garde bavaroise. Avec 21 buts et 11 passes décisives en 36 apparitions cette saison (toutes compétitions), « Vini » affiche également des statistiques alléchantes.

Sa soif de gagner, ses prouesses techniques et ses buts décisifs le placent forcément dans la discussion pour le Ballon d’Or. Là encore, la finale de Wembley comptera sans doute. Tout comme la Copa America, qui se déroulera cet été aux Etats-Unis (du 20 juin au 14 juillet). Si le dribbleur de 23 ans le remporte avec brio avec la Seleçao, il deviendra alors un candidat très sérieux.

Mbappé devra flamboyer à l’Euro

Derrière les deux stars du Real Madrid, la concurrence semble désormais un peu en retard. Kylian Mbappé a perdu des points lors de l’élimination du PSG face au Borussia Dortmund en demi-finale de C1. L’attaquant de 25 ans a livré deux matches décevants, au Signal Iduna Park (1-0) et au Parc des Princes (0-1). Sans parvenir à se montrer décisif pour ses dernières apparitions sur la scène européenne avec Paris. De quoi voir s’éloigner la perspective d’un premier Ballon d’Or. Mais peut-être pas définitivement.

Même s’il s’est montré moins flamboyant ces derniers mois, le numéro 7 du PSG réalise une saison remarquable sur le plan statistique, avec 43 buts et 10 passes décisives en 46 apparitions (toutes compétitions confondues). S’il veut être sacré cette année, « Kyky » devra réaliser un bel Euro avec les Bleus. En étant efficace et percutant. Les derniers tournois internationaux ont largement prouvé qu’il en était capable.

Kane toujours sans trophée

En revanche, le combat semble désormais perdu pour Harry Kane. Défait en demi-finale de C1, l’avant-centre du Bayern Munich n’a remporté aucun trophée avec le club bavarois. Auteur de 44 buts et 12 passes décisives en 45 matches (toutes compétitions confondues), l’ancien joueur de Tottenham, dont le bilan est encore vierge, a néanmoins livré une saison de très haut niveau. Mais l’absence de titres devrait être fatale à l’attaquant de 30 ans, sauf Euro sensationnel avec l’Angleterre, lors duquel Jude Bellingham se démarquerait…

Pour le reste, Erling Haaland, sorti en quart de finale de la C1 avec Manchester City et non qualifié pour l’Euro avec la Norvège, apparaît hors course. Idem pour Kevin De Bruyne, Bernardo Silva (Manchester City), Mohamed Salah (Liverpool), Antoine Griezmann (Atlético de Madrid), Robert Lewandowski (FC Barcelone) ou encore Lautaro Martinez (Inter).

Meilleurs articles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV NASA Spaceline Current Awareness List #1 100 17 mai 2024 (Résultats de la recherche sur les sciences de la vie spatiale) – .
NEXT L’administration Biden veut-elle nuire au dollar ? L’un des conseillers économiques de Biden veut voir le roi du dollar détrôné