la vidéo qui divise

la vidéo qui divise
la vidéo qui divise

Hier, la diffusion d’une vidéo de la course de taureaux du premier jour de la feria d’Alès a suscité la polémique sur les réseaux sociaux.

Cela ne sert à rien de poster une vidéo comme ça. Nos traditions sont déjà suffisamment en danger », écrit un homme sur la page Facebook deObjectif Gard. ” Tant mieux s’ils sont en danger », répond aussitôt un fidèle lecteur. Une vidéo publiée hier après-midi sur notre page Facebook a relancé le débat sur nos traditions locales. On y voit un jeune homme se faire heurter à deux reprises par un taureau lors de la corrida qui a eu lieu au Pont Vieux à Alès. Plus de peur que de mal pour la jeune victime (au moment d’écrire ces lignes), selon les premiers éléments recueillis sur place. Cette vidéo, certes impressionnante, a le mérite de rappeler que la rédaction deObjectif Gard s’engage quotidiennement, et avec neutralité, dans l’exercice exigeant de l’information. Contrairement à ce que suggèrent certains dans les commentaires, il n’y a aucun parti pris dans la diffusion de ces images. Non, nous ne voulons pas mettre fin aux traditions locales comme certains le craignent. Et même si nous le voulions, en aurions-nous réellement le pouvoir ? Sérieusement ? Il n’y a aucun parti pris lorsque nos journalistes se rendent chaque année dans les arènes pour faire des reportages sur les corridas d’Arles, d’Alès ou de Nîmes. Ce qui nous est également reproché avec autant de véhémence. Comme nous ne pourrons pas satisfaire tout le monde, nous continuerons simplement ce que nous faisons depuis une quinzaine d’années, à savoir l’information.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Rempe revient dans l’alignement des Rangers pour le match 2 de la finale Est contre les Panthers
NEXT Rempe revient dans l’alignement des Rangers pour le match 2 de la finale Est contre les Panthers