que vaut Bodkin ? [critique] – .

que vaut Bodkin ? [critique] – .
que vaut Bodkin ? [critique] – .

Rainy Ireland, une enquête rurale, un véritable podcast policier et Will Forte en touriste. Tous les ingrédients pour une bonne petite série policière au goût de Guinness, à voir sur Netflix.

Nous ne nous en rendions pas compte, mais en fait, Will Forte nous l’avons manqué. Depuis la fin de Le dernier homme sur Terre (2015-2018), l’acteur américain avait quelque peu disparu des radars, malgré le phénomène MacGruber (qui, soyons honnêtes, n’a pas vraiment traversé l’Atlantique). On le retrouve donc avec un plaisir non feint dans ses pérégrinations irlandaises, sur les traces d’un mystérieux tueur, dans Bodkinun drame policier pour Netflix, bucolique et caustique, aux accents irlandais très prononcés.

Netflix

Will Forte incarne un podcasteur perdant de l’Oncle Sam qui arrive sur l’île britannique pour enregistrer une émission dans la campagne de Bodkin, sinistrement connu pour trois disparitions inexpliquées, le jour du traditionnel carnaval de Samhain, ancêtre d’Halloween. Epaulé par un journaliste du très sérieux Guardian et une jeune assistante, il va mener l’enquête pour percer les secrets cachés de la paisible commune.

D’interviews en confessions, la Guinness coule à flot et les paysages verdoyants défilent comme une carte postale de tout ce que l’Irlande a à offrir (la série a été tournée dans la campagne de Cork). Un cadre revigorant pour une enquête qui reste pourtant assez ordinaire sur le fond. Les mystères de Samhain ne sont pas très passionnants et c’est l’ambiance locale, avec sa galerie de visages gaéliques, qui nous tient en haleine au bar du pub. Mêlé à une douce humeur noire, Bodkin se joue du « vrai crime » en prenant une véritable distance salvatrice, magistralement incarnée par ce cher Will Fortequi n’a décidément rien perdu de son timing comique.

Bodkin, en 7 épisodes, à voir sur Netflix depuis le 9 mai 2024.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV France – Monde – En Israël, le désarroi des familles des otages après des mois d’attente
NEXT Le Bloc Québécois, l’opposition « raisonnable » d’un gouvernement conservateur