bisschop Van den Hende vertelt sur Hemelvaart

Dans un film vidéo sur katholiekleven.nl et vier.nu, des bisschoppen et des hulpbisschoppen sont joués sur le thème cerceau. Veuillez noter que votre main sera agrandie et hors de vue. Dans un nouveau bisschop vertelt aflevering Van den Hende van bisdom Rotterdam sur Hemelvaart.

Bisschop Van den Hende a déclaré que le gel était avec Hemelvaart et qu’il a fait un moment de bijzonder dans le temps de Van de Kerk : « Namelijk que Jésus, opgestaan ​​​​uit de dood, zijn leerlingen verantwoordelijkheid schenkt en de Kerk un opdracht geeft om zich te laten zenden in zijn Naam, niet alleen van zondag tot zondag. C’est ainsi que Jésus a dit aujourd’hui que Jésus avait dit que son évangéliste était bel et bien dans sa parole et qu’il se méfiait de sa porte.

Hoopvolle hommes

Comment le hoogfeest van Hemelvaart ont hoopvolle mensen peut-il être organisé ? «Il est évident que Jésus est à gauche, que Jésus se trouve à la même porte et qu’il aura un instrument à sa disposition. Alors que nous ne sommes pas à la recherche de Hemel, maar moeten beseffen: we zijn leerlingen om ook zelf leerlingen te maken”, a déclaré le directeur. Van den Hende.

« Jésus est mort à gauche, staat naast ons aussi avec le moeilijk hebben, aussi avec leven in de schaduw van het kruis. Et comme le lendemain, je pense que j’ai pu vous aider à prendre la route du bord de mer, et Hemelvaart un jour dans le cerceau vous a dit que j’avais rencontré l’aide de Heer et qu’il était également en mesure de vous aider dans le processus.

Vous pouvez désormais voir plus d’informations sur votre vidéo avec mgr. Van den Hende.

Toutes les vidéos sont projetées à Jubeljaar 2025, sur le thème « Pelgrims van Hoop ». Cliquez ici pour plus d’informations ici Jubeljaar2025.nl

Facebook 0
Twitter 0
LinkedIn
WhatsApp

Tags: Hemelvaart, vidéo, vidéosérie, Vier.nu

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Plus d’une douzaine de morts à La Mecque pendant le hajj
NEXT une hausse attendue de la participation, « c’est l’avenir de nos enfants qui est en jeu »