Trump demande à la cour d’appel de New York d’accélérer l’appel de l’ordonnance de silence dans l’affaire du silence financier

Trump demande à la cour d’appel de New York d’accélérer l’appel de l’ordonnance de silence dans l’affaire du silence financier
Descriptive text here

Gagnez McNamee/Pool/AFP/Getty Images

L’ancien président américain Donald Trump assiste à son procès pour avoir prétendument dissimulé des paiements d’argent secrets liés à des relations extraconjugales, au tribunal pénal de Manhattan à New York, le 7 mai 2024.

CNN

Les avocats de Donald Trump ont demandé à un tribunal d’appel de New York de se prononcer sur leur contestation de l’ordonnance de silence limitant ce que l’ancien président peut dire sur les témoins dans le procès criminel sous silence, selon des personnes proches du dossier.

L’équipe juridique de Trump a déposé mercredi une ordonnance de justification, qui a été scellée. Le bureau du procureur du district de Manhattan s’est opposé au dépôt, selon le dossier.

Les avocats de Trump exhortent l’ensemble des juges d’appel à se prononcer sur la constitutionnalité de l’ordonnance de silence, selon des sources proches du dossier.

Auparavant, les avocats de Trump avaient demandé à un juge de la cour d’appel de prendre des mesures d’urgence et d’arrêter le procès afin de pouvoir faire appel de l’ordonnance de silence. Après avoir entendu les plaidoiries, le juge de la cour d’appel a rejeté la demande et les deux parties ont été sommées de déposer des mémoires écrits. Aucune décision n’a été rendue.

Les avocats de Trump demandent maintenant à la commission d’appel d’accélérer sa décision sur la question de savoir si le silence est constitutionnel.

Le juge Juan Merchan a estimé que Trump avait violé l’ordre de silence à 10 reprises et lui a infligé une amende de 10 000 dollars pour les déclarations publiques faites par Trump au sujet de certains témoins et du jury. Plus tôt cette semaine, le juge a averti Trump que s’il le violait à nouveau, il pourrait être contraint de le sanctionner d’une incarcération. Merchan a déclaré que les amendes ne semblaient pas avoir un effet dissuasif et que les violations menaçaient l’État de droit.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le travail des pompiers et la pluie ralentissent l’expansion de l’incendie de Fort McMurray
NEXT Une sonde de la NASA prend une photo de l’objet le plus rouge du système solaire