direction la prison pour deux escrocs

direction la prison pour deux escrocs
Descriptive text here

Le 24 avril, deux hommes ont été mis en examen pour avoir piraté les abonnements téléphoniques de la police de Lyon pour une arnaque aux SMS. 42 000 euros ont été saisis lors d’une perquisition au domicile d’un des suspects.

Impossible pour eux de savoir que la cible de leur piratage était la police de Lyon. Deux hommes, interpellés le 22 avril, sont accusés d’avoir détourné le système de gestion des abonnements téléphoniques de la Direction interrégionale de la police nationale (DIPN) du Rhône.

C’est fin mars que la police s’est rendu compte que les codes d’accès aux comptes administratifs avaient été modifiés par les deux individus, afin de commander des cartes SIM.

Ce dernier aurait permis aux accusés de procéder à des arnaques par SMS, rapportent nos confrères de 20 minutes.

Les deux suspects arrêtés

Au total, 42 000 euros ont été saisis lors d’une perquisition, une fois les deux escrocs identifiés. L’un d’eux a pu être interpellé grâce à l’un des téléphones utilisés pour les arnaques, retrouvé par la police. Déjà connu des services de police pour des faits similaires, il a été placé en garde à vue.

Son complice nie toute implication. Les deux hommes ont été mis en examen et placés en détention provisoire le 24 avril.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV l’affaire de “l’étrangleur du parking”, ancien amoureux d’une star de Dix Pour Cent, a lancé la brillante carrière de Martine Monteil
NEXT Les Royal Challengers Bengaluru l’emportent sur les Chennai Super Kings pour décrocher la dernière place en séries éliminatoires