Le robinet des aides à l’achat d’une voiture électrique reste ouvert

Le robinet des aides à l’achat d’une voiture électrique reste ouvert
Le robinet des aides à l’achat d’une voiture électrique reste ouvert

L’industrie automobile et le gouvernement ont renouvelé leur engagement en faveur de la transition énergétique.

D’ici 2035, toutes les nouvelles voitures devront être électriques. Que nous le pensions possible ou non, tel est l’objectif européen commun. Si certains jouent à l’attentisme du « on verra ce qui se passera dans 10 ans », on ne peut pas reprocher à la France de manquer d’ambition. Au cours des trois prochaines années, le gouvernement intensifiera son soutien à la transition vers les automobiles électriques avec un objectif de 800 000 ventes d’ici 2027, conformément au contrat de filière cosigné aujourd’hui par l’industrie automobile et le gouvernement.

Il est donc prévu de tripler ses ventes en quatre ans pour atteindre à terme 45 % du marché. Pour rappel, en 2023 les constructeurs ont vendu 300 000 voitures électriques, bénéficiant largement du dispositif de Leasing Social Électrique qui, victime de son succès, a été suspendu au bout de quelques semaines.

Les pouvoirs publics s’engagent donc à « renforcer les mesures de soutien à l’achat et à la location longue durée de véhicules neufs zéro émission ». Cela inclut bien sûr la réactivation du Leasing Électrique, mais aussi le maintien du Bonus Écologique. Il faudra cependant certainement ajuster le montant de ces généreuses subventions, car l’enveloppe de 1,5 milliard d’euros consacrée à ces appareils en 2023 ne sera pas augmentée en 2024. Des aides pour le marché de l’électrique d’occasion sont également évoquées sans que l’on sache grand-chose. plus pour le moment.

Mais plus de voitures électriques signifient plus de besoins de recharge. L’État a confirmé son objectif de 400 000 bornes de recharge en 2030 pour alimenter ce joli parc. Il faudrait également que la moitié des copropriétés soient équipées de bornes d’ici fin 2027. Cela implique l’obligation d’équiper les nouveaux parkings et le maintien de crédits d’impôt pour l’équipement de ceux existants.

Alors optimisme bienheureux ou volonté farouche ? Le temps sera seul juge.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Quand je suis dans un bon film, on dit que je suis franco-allemand, et juste allemand dans un mauvais film » – .
NEXT ce que l’on sait après l’incident qui a coûté la vie à une personne