à Pamiers, drapeaux en berne, registre de condoléances et portrait

à Pamiers, drapeaux en berne, registre de condoléances et portrait
Descriptive text here

Drapeaux en berne à Pamiers ce 6 mai 2024.

Ce lundi 6 mai, la mort d’André Trigano est dans toutes les têtes, à Pamiers. Sur la place du Castella, les drapeaux français et européens de l’Hôtel de Ville sont en berne. « Un registre de condoléances est ouvert à l’accueil de la mairie », explique la maire Frédérique Thiennot. Un portrait de son prédécesseur doit également être accroché dans les prochaines minutes aux portes de la mairie.

“Bien sûr, je voudrais présenter mes condoléances à sa famille, assure le premier magistrat de la ville, ainsi qu’à tous ceux qui ont travaillé avec lui et qui lui sont profondément attachés. C’était un visionnaire, il a mis Pamiers sur les rails du développement économique : le village automobile, véritablement innovant, et l’anticipation des besoins industriels avec la réserve foncière de Gabrielat… » L’ancien maire et le nouveau maire se sont affrontés en 2020 dans une âpre campagne électorale, et les premiers mois du mandat municipal ont été de même nature. Puis le temps avait fait son œuvre et les choses s’étaient calmées. Au point de voir les deux côte à côte pour une cérémonie en février dernier, qui a permis de donner le nom d’André Trigano au rond-point au cœur du village automobile. “Ça l’a vraiment rendu heureux” estime Mme Thiennot, heureuse d’avoir pu rendre cet hommage du vivant de son prédécesseur. Et il n’exclut pas qu’à l’avenir, un nouveau lieu porte le nom de celui qui aura marqué la vie politique et quotidienne de Pamiers pendant de nombreuses années.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la foire aux asperges revient pour l’Ascension
NEXT Avertissement urgent alors que le général de l’armée britannique déclare que le Royaume-Uni risque d’OUBLIER comment mener les guerres