le juge le menace à nouveau de prison pour outrage à magistrat – Libération – .

le juge le menace à nouveau de prison pour outrage à magistrat – Libération – .
le juge le menace à nouveau de prison pour outrage à magistrat – Libération – .

Le juge qui préside le procès pénal de Donald Trump à New York a une nouvelle fois menacé, lundi 6 mai, l’ancien président américain d'”incarcération” pour avoir violé son interdiction d’agresser verbalement témoins et jurés.

Nouvelle menace de sanction dans les débats houleux du procès pénal à New York du 45e président des Etats-Unis. Le juge Juan Merchan a imposé ce lundi 6 mai une deuxième amende de 1 000 dollars à Donald Trump. “pour avoir violé son ordonnance en faisant des commentaires publics sur le jury et la manière dont il a été sélectionné”, selon sa décision écrite. Il l’a prévenu que de futures infractions seraient « passible d’incarcération ». L’ancien dirigeant avait déjà été condamné à une amende de 9 000 dollars la semaine dernière, soit 1 000 dollars par infraction. Il était accusé d’avoir attaqué publiquement des témoins et des jurés en marge de son procès. La menace de prison en cas de récidive a également été évoquée.

Les procureurs demandent que Donald Trump soit sanctionné depuis le 15 avril, date du début de ce procès inédit. Toujours pour ses violations répétées de l’interdiction de s’en prendre aux témoins clés de l’affaire. Il vise notamment son ancien avocat Michael Cohen ou les jurés, dont il sous-entend qu’ils ne sont pas impartiaux.

Il faut dire que celui qui est également candidat des Républicains aux élections de novembre outre-Atlantique risque une condamnation et, en théorie, une peine de prison pour cette affaire – l’une des quatre infractions pénales qui lui sont reprochées. Il fait face à 34 chefs d’accusation, dont celui d’avoir falsifié ses comptes pour cacher un paiement total de 130 000 $ à Stephanie Clifford, une actrice et réalisatrice pornographique mieux connue sous le nom de « Stormy Daniels ». Et ce dans la dernière ligne droite de l’élection de 2016, remportée face à Hillary Clinton. Cette somme aurait servi à acheter son silence sur leur liaison entretenue en 2006, alors que Melania Trump, son épouse, venait de donner naissance à leur premier enfant. Donald Trump nie toute relation.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la Ville de Nîmes met l’accent sur l’inclusion le samedi 25 mai
NEXT Sans prévenir, Nike fracasse du coup le prix de ces 3 modèles Air Force 1