Agnès Buzyn évoque le harcèlement vécu à l’hôpital sur M6

Agnès Buzyn évoque le harcèlement vécu à l’hôpital sur M6
Agnès Buzyn évoque le harcèlement vécu à l’hôpital sur M6

VIDÉO – L’ancien ministre de la Santé s’exprime dans le documentaire de Marie Portolano Des chemisiers pas si blancsdiffusé dimanche sur Six.

Des chemisiers pas si blancs : c’est le titre du nouveau documentaire de Marie Portolano qui, après avoir mis en lumière le sexisme au sein du journalisme sportif, s’est intéressée aux dérives dans le monde de la santé. Diffusée dimanche soir sur M6, elle fait écho à un nouveau mouvement #MeToo qui s’est répandu suite aux accusations de harcèlement sexuel portées par l’infectiologue Karine Lacombe contre l’urgentiste Patrick Pelloux.

Entre autres infirmières et médecins, l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn se confie dans le documentaire réalisé par l’animateur de « Télématin ». Elle révèle le harcèlement qu’elle a subi après avoir obtenu le prestigieux titre de professeur des universités et praticienne hospitalière en hématologie à Necker, dans les années 2000.

Lire aussiMarie Portolano met en lumière les violences sexistes et sexuelles dans les hôpitaux sur M6

Le témoignage d’Agnès Buzyn

« Du jour au lendemain (…) je ressens une immense agression de la part de mes collègues, immense. En fait, je sentais que les hommes ne supportaient pas d’avoir une femme hiérarchiquement au-dessus d’eux. Honnêtement, je pensais que j’allais mourir. C’était une telle mise à l’écart. J’étais épuisé. Je pense que si je n’avais pas eu d’enfants à cette époque, j’aurais été pré-suicidaire. Cela devenait tellement fou que j’ai décidé de quitter mon travail de médecin »explique la fille du chirurgien Elie Buzyn devant la caméra.

On entend également dans ce film l’ancienne Miss France Marie Loiseau, docteur en médecine générale, qui avait déjà levé le voile sur des comportements inappropriés subis lors d’un internat chirurgical. Ces discours ne sont-ils que la face visible d’un iceberg ? Nous avons eu beaucoup de femmes, des infirmières aux chirurgiens, qui nous ont dit qu’elles voulaient témoigner mais qu’elles avaient trop peur »confiait Marie Portolano avant la diffusion de Des chemisiers pas si blancs.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La CDPQ rappelle le danger mortel que représentent les voies du REM
NEXT Anne Aguerra responsable du meurtre de Philippe Aguerra (épisode du mardi 14 mai 2024 sur France 2)