L’inflation continue de baisser, mais pas de répit pour l’alimentation

L’inflation continue de baisser, mais pas de répit pour l’alimentation
Descriptive text here

Suivant méthodiquement la tendance baissière qu’il connaît depuis des mois, le taux d’inflation a reculé de 3 décimales en avril pour s’établir à 7,2%, a annoncé lundi l’Institut national de la statistique.

Malgré une hausse mensuelle de 0,9% des prix à la consommation enregistrée en avril 2024, cette baisse de l’inflation est due à la décélération du rythme de hausse des prix entre avril et mars de cette année, par rapport à la même période de l’année dernière, explique l’INS en son communiqué sur l’indice des prix à la consommation publié lundi à Tunis.

Les prix des produits alimentaires augmentent de 9,2%

En avril 2024, les prix des denrées alimentaires ont toutefois augmenté de 9,2 % sur un an. Cette hausse provient principalement de la hausse des prix du café en poudre de 35%, de la viande ovine de 25,5%, des huiles alimentaires de 21,4%, des condiments de 17,4%, du bœuf de 14,3% et du poisson frais de 12,1%.

Il en va de même pour les produits manufacturés qui, sur un an, ont enregistré une hausse de 7,1%, due à la hausse des prix des produits d’habillement de 9,8% et des produits d’entretien ménager courant de 9%.
Pour les services, la hausse des prix est de 5,6% sur un an, s’expliquant principalement par la hausse des prix des services de restauration, café et hôtellerie de 10,4% et des services de santé de 9,3%.

Contributions à l’inflation par secteur et par régime

Les contributions à l’inflation par secteur montrent que le groupe « Produits manufacturés » et le groupe « Services » sont les secteurs ayant apporté la plus forte contribution à l’inflation globale, soit respectivement 2,7% et 1,9%.

Concernant les contributions à l’inflation par régime, il ressort que le groupe « Alimentation non gratuite » et le groupe « Alimentation gratuite » sont les groupes ayant apporté la plus forte contribution à l’inflation, respectivement 3,7% et 2,4%. Par ailleurs, le groupe « Produits alimentaires encadrés » apporte la plus faible contribution avec 0,1 %.

Le taux d’inflation sous-jacent s’élève à 6,9%

Le taux d’inflation sous-jacent (hors produits alimentaires et énergétiques) s’est légèrement replié pour s’établir à 6,9% après 7% le mois précédent.
Les prix des produits gratuits (non encadrés) ont augmenté de 7,9 % sur un an. Les prix des produits encadrés, quant à eux, ont augmenté de 4,7%. Les produits alimentaires gratuits ont connu une hausse de 10% contre 3,6% pour les produits alimentaires à prix maîtrisés.

Hausse de 0,9% des prix à la consommation en avril 2024

Les prix à la consommation ont augmenté de 0,9% au cours du mois d’avril 2024, après une hausse de 0,7% enregistrée le mois précédent.

Cette hausse est principalement attribuée à la hausse des prix des produits alimentaires de 0,5% et des prix des produits vestimentaires de 6,3%.
Concernant la hausse sur un mois des produits alimentaires (0,5%), elle est due à la hausse des prix de la volaille de 5,7%, de la viande ovine de 4,6%, du poisson frais de 2,9% et des prix de la viande bovine de 2,2%.

En revanche, les prix des légumes ont baissé de 4,5% et ceux des fruits frais de 2,8%.

Concernant la hausse enregistrée en avril 2024 des prix des produits d’habillement (6,3%), elle s’explique par la fin des soldes d’hiver qui ont coïncidé avec les préparatifs de la fête de l’Aïd. Les prix des articles vestimentaires ont augmenté de 6,3%, ceux des chaussures de 7,3% et ceux des accessoires de 2,7%.

– Publicité-

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Das Trainer-Theater est toujours là – ER ne le sera pas non plus – .
NEXT Première transhumance de moutons à vivre dans cette vallée préservée d’Eure-et-Loir