Thijs Dallinga, tête forte ! L’attaquant des Violets est le meilleur buteur de Ligue 1 dans le domaine aérien

Thijs Dallinga, tête forte ! L’attaquant des Violets est le meilleur buteur de Ligue 1 dans le domaine aérien
Thijs Dallinga, tête forte ! L’attaquant des Violets est le meilleur buteur de Ligue 1 dans le domaine aérien

l’essentiel
Sur ses 13 buts inscrits, l’avant-centre toulousain en a inscrit 6 de la tête. C’est simple, personne ne fait mieux en L1 cette saison que Thijs Dallinga. Qui a une idée fixe : participer à l’Euro cet été (14 juin – 14 juillet) avec les Pays-Bas. Décryptage du phénomène, au lendemain de la défaite du Toulouse FC face à Montpellier-Hérault (2-1), vendredi 3 mai au Stadium, dans le cadre de la trente-deuxième journée du Championnat de France.

Je ne mesure pas plus de 1m80 mais je plane dans les airs. Qui suis je ? Dallinga, prénom Thijs. Surnom : Oranje Mécanique.

Actuellement 6e buteur du Championnat avec – à deux jours du coucher du soleil – une réalisation de plus à son compteur que l’an dernier (12G en 2022-23), le Néerlandais domine le classement… de la tête et des épaules. Ses deux dauphins dans le domaine aérien sont le Brestois Steve Mounié (1m90) et le Lorientais Mohamed Bamba (1m85), relégués à 2 unités (4).

Ses concurrents.
INFOGRAPHIE – DSAS

On comprend mieux pourquoi toutes les réalisations de Dallinga se sont déroulées dans les 16m50 : Thijs du Tef est un renard de surface. Un vrai 9 à l’ancienne comme on les appelle mais remis au goût du jour par pas mal de coachs qui « trouvent des ailes ». D’où un point. Qui dit serveurs, sous-entend récepteur(s).

Lire aussi :
TFC : après la défaite contre Montpellier, quels sont les intérêts de Toulouse lors des deux dernières journées de Ligue 1 ?

Pas plus tard que la copie rendue par « TD » contre Montpellier vendredi soir, illustre parfaitement cette attraction aimantée du but. Avant son égalisation survenue sur un coup de casque, évidemment, à l’échelle des 6 m (1-1, 35e), le Batave avait déjà utilisé son front « béni » pour catapulter le ballon via un revers du gardien pailladin Dimitry Bertaud sur la barre transversale. (21). Puis, juste avant la mi-temps, sa tête obligeait, une nouvelle fois, un Bertaud brûlant à décocher un corner (44e).

Son jardin, la surface !

Quant à son but (ou celui d’Aboukhlal qui pousse en profondeur sur la ligne), en seconde période, refusé pour position illégale de sa part, c’est aussi naturellement dans le rectangle de vérité qu’il s’est déroulé : piqué du gauche qui avait mystifié le but des visiteurs (59ee).

Sa fiche de statistiques.
INFOGRAPHIE – DSAS

« Nous n’avons pas eu de chance ce soir, commentera l’intéressé dans les couloirs du Stade. Personnellement, je n’ai pas eu beaucoup de chance, je pense. C’est le football, ça ne nous a pas souri aujourd’hui.

Lire aussi :
TFC-Montpellier : braqué à domicile ! Toulouse s’effondre face au MHSC et assombrit son bilan de la saison à domicile

Si l’on remonte aux origines, bref, le tout premier but en violet de celui qui débarqua sur l’île du Ramier le 1euh Le joueur de juillet 2022 de l’Excelsior Rotterdam (D2 HOLL) – la recrue la plus chère de l’ère RedBird à l’époque (2,75 M€) – était sur penalty. Il ne pouvait en être autrement… C’était pendant l’intersaison et les fameux essais. Le match amical en question s’est joué à Agde contre… Montpellier-Hérault ; Vous ne pouvez pas inventer cela. Et Dallinga a ouvert le score dans un derby qui va être fou (5-4, 3x45min). Pied à terre, de près, dans la cage déserte, sur une offrande de son compatriote Spierings.

Retour vers le futur…

Sur quoi, ce week-end, il a couru pour célébrer sa tête victorieuse. «Tu sais que c’est mon ami, explique le meilleur buteur du Téfécé [aussi cette saison 4 buts en C3 et 1 en Coupe de France]. Nous avons discuté ensemble avant le coup d’envoi et j’ai dit à Stijn que si je marquais, je viendrais le voir. Et voilà, j’ai tenu ma promesse.

Lire aussi :
TFC : comment Toulouse peut encore se qualifier pour la Coupe d’Europe la saison prochaine (mais ça va être dur)

Un mois de juillet caniculaire ?

Le Néerlandais est un homme de parole. « Si le Championnat d’Europe est dans un coin de ma tête (définitivement !)… bien sûr ! C’est mon objectif que je me suis fixé et je travaille en conséquence. La décision ne m’appartient pas nécessairement. Le seul “La chose que je peux faire, c’est continuer à marquer pour rester dans le match (il a été appelé pour la première fois en novembre 2023 avec 1 sélection à son actif).”

Lire aussi :
VIDÉO. TFC-Montpellier : “Le but de l’année !” Teji Savanier envoie un missile dans la lucarne toulousaine pour ouvrir le score au Stadium

Justement, un chiffre pour boucler le Championnat ? “Pas vraiment”, a-t-il conclu. « Je voulais dépasser le nombre de buts marqués l’an dernier en Ligue 1 ; c’est fait. Maintenant, il reste deux jours ; c’est à moi d’en profiter au maximum.

Lire aussi :
Notes de TFC – Montpellier : Nicolaisen voit rouge et Dallinga touche du bois

Au TFC avec qui Thijs Dallinga (23 ans ; 1m80-75kg, droitier) est sous contrat jusqu’en 2026 et en sélection où le néo-international A espère prendre ses quartiers d’été. Avant, peut-être, de quitter la Ville rose car, en plus des buts, les Oranje ont aussi… marqué les esprits.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’inflation en magasin revient à un niveau « normal » au Royaume-Uni
NEXT Terraciano maintient les Italiens dans le match (0-0, direct)