« Il est incapable de faire du mal à qui que ce soit sauf à lui-même… » Sa compagne Soraya brise le silence

« Il est incapable de faire du mal à qui que ce soit sauf à lui-même… » Sa compagne Soraya brise le silence
Descriptive text here

l’essentiel
Soraya Miranda, en couple depuis 10 ans et maman d’une petite fille avec Kendji Girac, s’exprime pour la première fois après l’accident du 22 avril, au cours duquel son compagnon s’est suicidé.

Dans une interview qu’elle accorde au Parisien, Soraya Miranda évoque longuement le terrible accident du 22 avril. Ce jour-là, son compagnon Kendji Girac s’est suicidé pour qu’elle ne le quitte pas, après une soirée très alcoolisée.

Lire aussi :
REJOUER. Kendji Girac blessé par balle : le chanteur “assume la responsabilité” de ses actes tout en “regrettant vivement”, quelle suite pour l’enquête ?

Soraya Miranda donne d’abord des nouvelles de l’état de santé du chanteur. « Kendji est comme quelqu’un qui a frôlé la mort, il est en train de s’en remettre, cela va prendre du temps. Il traverse cette épreuve avec une force énorme, tant psychologique que physique. Mais la nouvelle est rassurante. Il se repose, il va mieux et je suis extrêmement soulagé.

“Il ne m’a jamais fait chanter pour me suicider”

Surtout, la compagne de Kendji Girac souhaite « rétablir certaines vérités ». “Je ne peux pas permettre que des choses fausses soient dites et écrites sur Kendji ou notre couple […] Comment pouvait-on dire que j’avais quitté la France avec notre fille ? Je ne comprends pas comment de telles informations ont pu être publiées.»

Quant aux violences que lui aurait fait subir Kendji Girac, elle nie formellement. « Il ne m’a jamais fait chanter jusqu’au suicide, laissez-moi être clair. Cela n’a jamais existé. Je n’ai jamais subi la moindre violence de sa part. Il est incapable de faire du mal à qui que ce soit, sauf finalement à lui-même. Il était dans une mauvaise situation depuis plusieurs mois, nous en parlions, je sais qu’il va la surmonter et je serai à ses côtés. Il est choqué de l’avoir été. s’est infligé tant de mal », conclut Soraya Miranda.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Les dégâts sont importants, c’est catastrophique »
NEXT les JO enflamment le Paillou d’or