En matière de respect du droit international, Israël « pire que la Russie » selon Rima Hassan

En matière de respect du droit international, Israël « pire que la Russie » selon Rima Hassan
En matière de respect du droit international, Israël « pire que la Russie » selon Rima Hassan

Par Le Figaro avec l’AFP

Publié
il y a 10 minutes

Rima Hassan est candidate de la France insoumise aux élections européennes.
GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

La candidate de la France insoumise aux élections européennes, Rima Hassan, a apporté dimanche son soutien aux mobilisations pro-palestiniennes de certains étudiants, qui « demandez simplement qu’il n’y ait pas de double standard » en matière de droit international, alors que selon elle « Israël est pire que la Russie ».

« Lorsque la Russie a envahi l’Ukraine, il y a eu (…) des déclarations et des engagements très importants et très rapides (…) de cette communauté universitaire concernant les sanctions à prendre contre la Russie. Les étudiants demandent simplement qu’il n’y ait pas de double standard.a déclaré l’avocat franco-palestinien de 32 ans sur BFMTV.

« La Russie et Israël sont-ils pareils ?lui est-on demandé. « Israël est pire que la Russie », Elle répond. Et quand le journaliste lui demande s’il y a eu un 7 octobre entre la Russie et l’Ukraine, elle poursuit : « Il y a eu pire que le 7 octobre pour les Palestiniens ». Pour les Palestiniens, l’occupation des territoires dure “depuis une cinquantaine d’années”fait-elle remarquer.

« Les résolutions et les rapports des Nations Unies concernant les violations du droit international par Israël sont documentés depuis des décennies. C’est donc encore pire (…) en termes de responsabilités et en termes de violations du droit international, (…) et de documentation des crimes commis.» argumenta-t-elle.

Pour les sanctions

« Ce que les étudiants demandent à juste titre, c’est qu’il n’y ait pas de double standard. Autrement dit, nous avons pris des sanctions contre un régime russe qui violait le droit international. Nous exigeons des sanctions contre un État israélien qui viole aujourd’hui le droit international et qui le fait depuis (…) les accords d’Oslo. (…) Je les encourage à poursuivre efficacement leur engagement”, a-t-elle dit. Sciences Po et d’autres établissements d’enseignement supérieur sont le théâtre depuis plusieurs jours d’une mobilisation étudiante en faveur de la cause palestinienne.

Le Comité Dauphine Palestine avait invité Rima Hassan à participer à une conférence sur « menace de génocide à Gaza » Lundi. Interdit par la direction de l’établissement, il a finalement été autorisé par la justice administrative, selon un arrêté rendu public samedi.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Bouygues Telecom n’a pas attendu longtemps avant de baisser le prix du Google Pixel 8a
NEXT 7 suites de films que nous aurions aimé ne jamais voir