qui est sa femme Peng Liyuan, la chanteuse devenue Première Dame ? – .

qui est sa femme Peng Liyuan, la chanteuse devenue Première Dame ? – .
qui est sa femme Peng Liyuan, la chanteuse devenue Première Dame ? – .

l’essentiel
Le président chinois Xi Jinping est en visite officielle en France, à Paris ce lundi 6 mai et dans les Hautes-Pyrénées le lendemain. Sa femme l’accompagne dans ce voyage. Que savons-nous de Peng Liyuan ?

Peng Liyuan, 62 ans, est première dame de Chine depuis 2013. Lorsque Xi Jinping est arrivé au pouvoir, une majorité de Chinois connaissaient mieux son épouse que leur nouveau président : Peng Liyuan était une chanteuse de variétés.

C’est dans l’armée que Peng Liyuan a travaillé sa voix. Engagé dans l’Armée populaire de libération à l’âge de 18 ans, comme simple soldat, elle chante pour motiver les troupes. Son surnom est alors… « La Fée Pivoine ». Elle occupe désormais le grade de général de division.

Peng Liyuan se lance alors avec succès dans la chanson. Elle apparaît régulièrement au populaire gala annuel du Nouvel An de la télévision d’État où elle chante des chansons patriotiques et folkloriques en tenue militaire. Ses chansons les plus célèbres s’appellent « Sur les plaines de l’espoir », « Les gens de notre village » ou « Mount Everest ». Elle a réalisé une cinquantaine de tournées dans sa carrière.

Le critique musical chinois Qi Youyi a déclaré avec ironie à la BBC en 2013 : « Probablement 90 % de ses chansons complimentent le Parti communiste, et le reste célèbre notre vie merveilleuse. »

Présenté à Xi Jinping par des amis, Peng Liyuan l’épousa en 1987. Cinq ans plus tard, le couple eut une fille Xi Mingzé. En 2007, alors que Xi Jinping est pressenti pour le pouvoir, Peng Liyuan met un terme à sa carrière de chanteuse.

Quels sont ses goûts au quotidien ? Interviewée dans un magazine en 2011, avant l’arrivée au pouvoir de son mari, Peng Liyuan avait répondu qu’elle aimait aller au marché à vélo et négocier avec les vendeurs ambulants.

Peng Liyuan en visite à Berlin le 28 mars 2014, un an après l’élection de Xi Jinping.
Archives de photos MaxPPP

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a nommé Peng Liyuan ambassadeur de bonne volonté contre la tuberculose et le sida. Elle s’implique auprès de l’UNESCO dans la promotion de l’éducation des filles et des femmes. Elle incarne pour la première fois une Chine plus ouverte, plus moderne et plus glamour que toutes les anciennes Premières Dames de l’Empire du Milieu.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le cours de l’or ce vendredi 24 mai 2024
NEXT Championnats du monde 2024 – D6 : commentaires en direct