Boeing Starliner prêt à lancer des astronautes de la NASA après des années de retards

Boeing Starliner prêt à lancer des astronautes de la NASA après des années de retards
Boeing Starliner prêt à lancer des astronautes de la NASA après des années de retards

La capsule Starliner de Boeing atterrit en toute sécurité sur Terre

Vidéo d’archives : la capsule Starliner de Boeing atterrit en toute sécurité sur Terre après avoir visité la Station spatiale internationale

CAP CANAVERAL, Floride – L’attente est presque terminée pour les équipes de Boeing et de la NASA qui travaillent à l’envoi et au retour d’un nouveau vaisseau spatial avec deux astronautes à la Station spatiale internationale.

Après des années de retards et de tests supplémentaires, le vaisseau spatial CFT-100 Starliner de Boeing devrait lancer les astronautes de la NASA Suni Williams et Butch Wilmore vers la station spatiale dans le cadre de ce que l’on appelle le Crew Flight Test (CFT) pour Starliner.

La NASA, l’équipage d’essais en vol de Boeing Butch Wilmore (à gauche) et Suni Williams (à droite) arrivent en Floride le jeudi 25 avril 2024.
(NASA)

Une fusée Atlas V de United Launch Alliance avec à bord le vaisseau spatial CST-100 Starliner de Boeing est éclairée par des projecteurs sur la rampe de lancement du complexe de lancement spatial 41, avant le test en vol de l’équipage Boeing de la NASA, le samedi 4 mai 2024 à la station spatiale de Cap Canaveral. en Floride.
(NASA/Joël Kowsky)

Suni Williams, astronaute de l’essai en vol de l’équipage Boeing de la NASA, lève le pouce après avoir quitté le bâtiment Neil A. Armstrong des opérations et des caisses du centre spatial Kennedy de l’agence en Floride, lors d’une répétition générale de la mission, le vendredi 26 avril 2024. Dans le cadre du programme commercial de l’agence Crew Program, Wilmore et Williams sont les premiers à se lancer vers la Station spatiale internationale à bord du vaisseau spatial Starliner de Boeing. Le décollage au sommet d’une fusée Atlas V de United Launch Alliance depuis le Space Launch Complex-41, à proximité de la station spatiale de Cap Canaveral, est prévu à 22 h 34 HE le lundi 6 mai.
(NASA/Frank Micheaux)

De gauche à droite, les astronautes de la NASA Suni Williams et Butch Wilmore posent devant le vaisseau spatial Starliner de Boeing tôt le matin du mardi 16 avril 2024, devant l’installation de traitement de l’équipage commercial et du fret de l’entreprise au centre spatial Kennedy de l’agence en Floride. Crédit photo : NASA/Kim Shiflett
( )

Les astronautes de la NASA Butch Wilmore, Suni Williams et Mike Fincke lors du déploiement du Crew Test Flight Starliner le 16 avril 2024.
(Boeing)

Les astronautes de la NASA Suni Williams (à droite) et Barry « Butch » Wilmore (à gauche) sont les astronautes du Boeing Crew Flight Test.
(NASA)

Le décollage est prévu lundi à 22 h 34 HE depuis la station spatiale de Cap Canaveral en Floride. Le Starliner est monté sur la fusée Atlas V de United Launch Alliance, prêt à être lancé depuis le Space Launch Complex 41. Le décollage marquera la 100e mission de la fusée performante de l’ULA et la première mission de la fusée prenant en charge les vols spatiaux habités.

Le test final du Starliner intervient après plus de 10 ans de tests et de développement. En 2014, la NASA a attribué des contrats à Boeing et SpaceX pour transporter des astronautes vers l’ISS à bord d’engins spatiaux commerciaux. Un Starliner sans équipage a été lancé vers l’ISS il y a deux ans et est revenu sur Terre lors d’un test en vol orbital (OFT).

PAS DE “JITTERS” POUR LES ASTRONAUTES DE LA NASA SE PRÉPARANT À LANCEMENT SUR LE VAISSEAU SPATIAL BOEING STARLINER

Starliner devait lancer Williams et Wilmore l’été dernier, mais Les dirigeants de Boeing ont révélé de nouveaux problèmes avec le vaisseau spatial après avoir examiné plus en détail les données de Starliner Test en vol orbital OFT en mai 2022. Boeing a lancé deux fois un vol d’essai orbital sans astronautes en raison d’une première tentative ratée en 2019 qui n’avait pas réussi à atteindre l’ISS.

Une fusée Atlas V de United Launch Alliance avec à bord le vaisseau spatial CST-100 Starliner de Boeing est éclairée par des projecteurs sur la rampe de lancement du complexe de lancement spatial 41, avant le test en vol de l’équipage Boeing de la NASA, le samedi 4 mai 2024 à la station spatiale de Cap Canaveral. en Floride. (NASA/Joël Kowsky)

Les deux astronautes sont des capitaines de marine à la retraite qui se rendent dans l’espace pour la troisième fois. En tant qu’équipage du CFT, les astronautes testeront la capacité du Starliner à certifier le vaisseau spatial pour les futures missions d’astronautes. En tant qu’anciens pilotes d’essai de la Marine, les deux astronautes affirment que c’est un honneur.

“Je dois en quelque sorte me pincer un peu pour comprendre que nous y allons réellement”, a déclaré Williams aux journalistes cette semaine.

La NASA commencera la couverture en direct du lancement à 18 h 30 HE sur NASA.gov et NASA TV.

Météo du lancement : 95% favorable au décollage et douce pour les spectateurs

Les spectateurs apprécieront le lancement nocturne car les prévisions cette semaine sont douces et chaudes pendant la journée. À la fin du compte à rebours, la température sera d’environ 72 degrés avec 82 % d’humidité. Emportez votre anti-moustique si vous campez pour le décollage sur la Space Coast de Floride.

Les prévisions les plus importantes proviennent du 45e Escadron météorologique de la Force spatiale. Un jour avant le décollage, les conditions semblent propices au voyage des astronautes vers l’espace.

Les responsables météo du lancement prévoient 95 % de chances de conditions favorables pour le décollage de 22h34. La principale préoccupation sera un léger risque de cumulus dans la région, ce qui poserait un problème de passage, mais les prévisionnistes estiment que le risque est faible.

COMMENT LE VAISSEAU SPATIAL STARLINER DE BOEING ET L’ÉQUIPAGE ÉVITERONT LES « ZONES NOIRES » POTENTIELLEMENT MORTELES PENDANT LE VOYAGE À L’ISS

Les astronautes vétérans passeront environ une semaine sur la Station spatiale internationale pour tester les systèmes de Starliner avant de retourner sur Terre.

Un CFT réussi aboutira à un atterrissage en douceur du vaisseau spatial Starliner dans le désert du Sud-Ouest.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’inflation explose en un mois
NEXT Tenue Anna Wintour Wählt pour Lauren Sanchez