au moins 66 personnes mortes, plus de 100 autres disparues

au moins 66 personnes mortes, plus de 100 autres disparues
au moins 66 personnes mortes, plus de 100 autres disparues

Au moins 66 personnes sont mortes et 101 sont portées disparues dans le sud du Brésil, qui connaît des inondations catastrophiques suite à des pluies torrentielles, a annoncé dimanche la défense civile brésilienne.

Dans l’État du Rio Grande do Sul, plus de 80 000 personnes ont été contraintes de quitter leur domicile et 15 000 ont trouvé refuge dans des abris mis en place par les autorités de l’État.

La situation est “dramatique” et “absolument sans précédent”, a déclaré samedi Eduardo Leite, gouverneur de l’Etat où près de 320 localités sont touchées. Craignant pour « l’approvisionnement » et « la chaîne de production », il a appelé à un « Plan Marshall » pour reconstruire la région.

Une grande partie des communes se retrouve isolée, les routes ayant été coupées par des inondations ou des glissements de terrain, et les communications perturbées. Le service météorologique a indiqué que le temps violent avait commencé à s’atténuer mais qu’il devrait pleuvoir encore 24 à 36 heures.

Les autorités ont donné l’ordre d’évacuer certains quartiers de Porto Alegre, métropole de quelque 1,4 million d’habitants, située au confluent de plusieurs rivières.

Avec la montée des eaux du Guaiba, fleuve emblématique du sud du Brésil, les inondations ont durement frappé la ville, dont l’aéroport est fermé depuis vendredi. Le niveau de la rivière a atteint 5,09 mètres samedi, dépassant le record historique de 4,76 datant de 1941.

Brésil Inondations à Porto Alegre

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV les derniers numéros de la dernière journée pour les clubs ornais
NEXT le plus beau jour de la semaine