Une journée pour la sécurité routière pour les motards à Marck

Une journée pour la sécurité routière pour les motards à Marck
Une journée pour la sécurité routière pour les motards à Marck

Après des motards en colère, des motards en formation. L’actualité récente a beau avoir été marquée par la mise en place, dans la douleur et la polémique, d’un contrôle technique des deux-roues motorisés, ici, c’est plutôt la litanie des accidents qui marque les esprits. Rien qu’en avril 2024, deux accidents graves impliquant des automobilistes et des motocyclistes ont été enregistrés : un le 10 avril entre Nieppe et Bailleul, et un trois jours plus tôt, à Guigny, qui a coûté la vie à une jeune femme de 26 ans.

A lire aussi : Une jeune femme perd la vie dans un accident de moto à Guigny

Alors à l’approche des beaux jours, la coordination de la sécurité routière de la préfecture du Pas-de-Calais continue d’animer des formations à destination des propriétaires de motos de plus de 125 cm.3, quartier par quartier. La quatrième des six formations prévues pour 2024 s’est déroulée le 4 mai, à l’aéroport de Calais-Marck.

Les motards devaient suivre des cours de conduite lente et un test de freinage.

25 motards ont participé, avec des profils, des âges et des expériences moto variés, explique le coordonnateur de la sécurité routière de la préfecture. Leur point commun est d’avoir choisi d’être là : « Ils se sont inscrits au préalable sur la page Facebook de la préfecture. Nous les voyons également nombreux s’inscrire directement lors de l’Enduropale, où nous tenons un stand. Nous les divisons en deux groupes : le premier part avec les policiers à moto pour des exercices pratiques, le second reste ici pour se former aux premiers secours. Et l’après-midi, on fait marche arrière. »

Booster shot et nouvel équipement

Côté pratique, les groupes ont donc sillonné les routes départementales autour de Marck avec la police pour étudier les trajectoires les plus sûres. Il y a l’exercice de conduite lente – pour beaucoup l’un des pires souvenirs du permis moto – et l’épreuve de freinage. Il y a aussi le classique atelier de sensibilisation sur les dangers de l’alcool et la différence entre les dosages effectués dans les bars et ceux des consommateurs eux-mêmes en privé, ces derniers étant sans surprise bien plus chargés.

A lire aussi : Accident entre Bailleul et Nieppe : le motard dans le coma, le passager toujours hospitalisé

En matière de premiers secours, une formation classique est dispensée, avec une formation au massage cardiaque sur mannequin, mais aussi à la pose de garrots, de type garrot ou velcro. La formation s’est terminée, vers 17 heures, par une démonstration de différents équipements de sécurité, dont le sac à dos airbag, qui vient de recevoir un prix de l’innovation. Cette journée, à laquelle participait la sous-préfète de l’arrondissement de Calais, Agathe Cury, comprenait également un quiz sur la sécurité routière. Les cinq participants ayant obtenu les meilleurs résultats ont reçu, dans l’ordre, un gilet airbag, un casque, un interphone, le quatrième et le cinquième recevant chacun une paire de gants.

Ce groupe de tête, comme ceux des autres journées d’entraînement, se retrouvera pour une finale à Croix le 14 septembre. Avant cela, il reste encore deux entraînements : le 25 mai à Dainville, en Arrageois, et le 26 juin à Hucqueliers, à Montreuillois. . L’inscription, sur la page Facebook de la préfecture, est gratuite… Mais les places sont presque toutes déjà prises.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Qui est le « saint patron de l’Internet » Carlo Acutis, décédé à l’âge de 15 ans et dont le Vatican a reconnu les deux miracles ? – .
NEXT les marchés sont plus volatils que jamais