seulement deux jours d’école cette semaine, quels sont les risques si votre enfant les manque ? – .

seulement deux jours d’école cette semaine, quels sont les risques si votre enfant les manque ? – .
seulement deux jours d’école cette semaine, quels sont les risques si votre enfant les manque ? – .

Par Timothée Gaignoux
Publié le

5 et 24 mai à 7h48

Et si on prolongeait les vacances scolaires ou prolongeait un peu les vacances de mai ? Alors que les élèves de la zone B reviennent en classe ce lundi 6 mai 2024, certains parents risquent de jouer les prolongations à l’approche de l’approche. du pont de l’Ascension.

En effet, à la fin du week-end du 4 et 5 mai, les enfants n’auront que deux jours d’école (lundi et mardi). Le mercredi 8 mai est jour férié, le jeudi 9 mai est le jour de l’Ascension et le vendredi 10 mai est sans école pour les enfants, avant le week-end.

Pourquoi ne pas vous laisser tenter par quelques jours de congés supplémentaires (soit du samedi 4 mai au dimanche 12 mai), même si ça signifie manquer deux jours d’école ?

Quand on a des enfants, il n’y a parfois pas d’autre choix que de céder. En France, si les motifs d’absence sont autorisés, l’obligation de fréquentation scolaire reste bien encadrée par le Code de l’éducation. Et manquer ces deux jours d’école, c’est prendre un gros risque.

Ce que dit la loi

En France, depuis septembre 2019, l’école est obligatoire de 3 à 16 ans, c’est ce qu’on appelle l’obligation de fréquentation scolaire. Que votre enfant soit inscrit à l’école, au collège ou au lycée, il doit assister aux cours prévus dans son emploi du temps, sauf s’il dispose d’une autorisation d’absence justifiée, quelle que soit la date et le motif.

Quel que soit le motif de l’absence, tout « défaut de fréquentation scolaire » doit être justifié, précisent les articles L131-8 et R131-7 du code de l’éducation.

L’absentéisme a diminué dans les lycées professionnels par rapport aux années précédentes, mais a augmenté dans les collèges. Comme chaque année, le taux d’absentéisme varie selon les mois : de 2,5% en septembre 2021 à 11,2% en mai 2022.

Ministère de l’Éducation

Pourquoi mon enfant peut-il manquer les cours ?

Plusieurs raisons sont envisagées légitime par le Code de l’Éducation. Dans ce cas, vous devez en informer le chef d’établissement en précisant le motif de cette absence.

Vidéos : actuellement sur -
  • Si votre enfant est malade ou si un de ses proches est contagieux.
  • En cas d’événements familiaux importants tels que mariages, décès ou baptêmes.
  • En cas d’empêchement causé par un problème accidentel de transport.
  • Si votre enfant suit ses représentants légaux.
  • Les voyages scolaires, les compétitions sportives officielles ou les grands événements culturels peuvent également être autorisés comme motif d’absence.

Par ailleurs, tout autre motif d’absence peut être examiné et faire l’objet d’une congé autorisé par les services de l’Education Nationale.

Quelles sanctions puis-je risquer en cas de non-respect de la fréquentation scolaire ?

Si aucune de ces raisons n’est justifiée, un premier avertissement pourra vous être adressé par LE Dasen, le directeur académique des services de l’éducation nationale. Si vous persistez dans votre démarche, sans justifier de l’absence de votre enfant ni donner de motif inexact, l’article L131-10 du code de l’éducation prévoit une amende administrative pouvant aller jusqu’à 750 euros.

Et si les absences injustifiées compromettent la scolarité de votre enfant, l’amende peut atteindre 30 000 euroset la personne responsable des risques étudiants jusqu’à deux ans de prison.

Par ailleurs, à partir de dix demi-journées d’absence, un service d’accompagnement est mis en place et un référent est désigné pour assurer le suivi auprès de l’étudiant. Dans les cas les plus extrêmes, le procureur de la République peut être alerté.

Mon enfant peut-il être sanctionné ?

De son côté, rassurez-vous, votre enfant ne court aucun risque. Les parents étant les seuls légaux, ils sont les seuls passibles de sanctions en cas de non-respect de la fréquentation scolaire.

L’enseignant ne peut donc pas imposer à un élève absent une sanction résultant d’une décision des parents.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un corps calciné retrouvé à l’intérieur de la maison
NEXT une loi bientôt votée pour que Lamotte ait son casino ? – .